Accueil > Actualités


L'actualité

Des nouvelles de « Ghibli Park » : à quoi s’attendre ?
Par Fabrice | Vu 611 fois.
Publié le 03 Décembre 2018 à 12h46



Fantasmé et rêvé, un parc d’attractions Ghibli va finalement devenir une réalité à Aichi et l'annonce de sa création en juin 2017 avait échauffé les réseaux sociaux. Attendu avec impatience pour certains, redouté par d’autres comme un vulgaire équivalent à Disneyland, après quelques illustrations conceptuelles dévoilées en avril de cette année, le projet était depuis resté discret, ne faisait plus parler de lui. Cependant, il continue d’avancer. Voici quelques nouvelles de « Ghibli Park ».

La préfecture d'Aichi a récemment annoncé qu'elle avait signé un contrat avec le studio Ghibli et la société Nihon Sekkei pour le projet de construction du parc dans la ville de Nagakute. Le studio Ghibli supervisera le design du parc et Nihon Sekkei les travaux.
Montant du contrat : 284 439 600 yens (environ 2 million 275 000 euros)
En entretien avec Azumi Inoue, la chanteuse qui interprète les génériques du film Mon voisin Totoro, le Gouverneur de la préfecture d'Aichi Hideaki Ômura a expliqué que le projet avait bien avancé cette année grâce à l’implication studio Ghibli qui a beaucoup dessiné pour celui-ci. Ômura souhaite s’engager en profondeur sur le projet, jusque dans les moindres détails.

A quoi s’attendre ?
Le parc devrait se composer de 5 zones.
- La zone La colline de la jeunesse (environ 7 500 m2) qui s’inspirera de l’univers du film Si tu tends l'oreille de Yoshifumi Kondô mais aussi d’éléments de science-fiction de la fin du 19e siècle.
- La zone Le grand entrepôt Ghibli (environ 4 200 m2) qui utilisera l’ancien site de la piscine chauffée du parc des expositions d'Aichi pour proposer une salle de théâtre, une aire de jeux pour les enfants, et un entrepôt dans lequel seront entreposés les œuvres utilisées pour expositions Ghibli (il est difficile de savoir pour l’instant s’il sera possible de le visiter ou pas).
- La zone Le village de Mononoke (environ 5 400 m2) qui reproduira des bâtiments tels que la forge Tatara du film Princesse Mononoke.
- La zone La vallée de la sorcière (environ 27 000 m2) qui proposera des bâtiments grandeur nature tirés des films Le château ambulant, Kiki, la petite sorcière mais  aussi des installations de divertissement comme un mini parc d'attraction.
- La zone La forêt Dondoko (environ 20 000 m2), du nom de la célèbre danse rituelle Dondoko de la germination accélérée et de la croissance rapide des arbres, visible dans Mon voisin Totoro. Cette zone forestière sera localisée autour de « la maison de Satsuki et de Mei », reproduction grandeur nature de la maison des deux fillettes déjà en place sur le site.


Ouverture visée du parc Ghibli : 2022










Sources : Decn.co.jp - Ctv.co.jp

Le documentaire « Never-ending Man: Hayao Miyazaki » sortira au cinéma en France le 2 janvier 2019 !
Par Fabrice | Vu 488 fois.
Publié le 30 Novembre 2018 à 17h57



Le documentaire Never-Ending Man: Hayao Miyazaki (Owaranai Hito Miyazaki Hayao) réalisé par Kaku Arakawa sortira en salles françaises le 2 janvier 2019 grâce aux distributeurs Eurozoom et Dybex.
Le documentaire, qui suit le maître de l’animation japonaise durant la production de son court métrage hybride 2D/3D Boro la chenille jusqu’à sa décision soudaine de revenir à la réalisation, existe sous deux montages différents. Il a été diffusé au Japon sur NHK en novembre 2016 en version courte, puis janvier 2017 en version longue sans voix off.
Ce documentaire a déjà eu une belle visibilité en dehors du Japon. Il a notamment déjà été localisé en anglais et diffusé plusieurs fois sur NHK World dès mars 2017. Ils sort également prochainement en salles nord-américaines.
Et même avant cela, Buta Connection vous en proposait déjà une retranscription française.



Source : Page facebook du distributeur

La couleur au centre de l'exposition temporaire 2018-2019 du musée Ghibli
Par Fabrice | Vu 880 fois.
Publié le 03 Octobre 2018 à 10h54



Le musée Ghibli a dévoilé le thème de sa nouvelle exposition temporaire pour la saison 2018/2019 intitulée Eiga wo Nuru Shigoto (Le travail de colorisation dans le cinéma (d’animation)).
Il sera centrée sur les travaux sur la couleur de feu la cheffe coloriste du studio Ghibli, Michiyo Yasuda.

Dates : à partir du 17 novembre 2018 jusqu’à novembre 2019.


Source : Site officiel du musée Ghibli

[CHRONIQUE] « L’œuvre de Hayao Miyazaki, le maître de l’animation japonaise » de Gaël Berton (Third Editions)
Par Fabrice | Vu 1140 fois.
Publié le 30 Août 2018 à 10h40



Jolie succès d’édition depuis quelques semaines (le livre sorti début juillet fut rapidement en rupture de stock durant un mois grâce aux ventes Internet avant d’être à nouveau disponible et de sortir en librairie), nous vous proposons notre chronique de l’ouvrage consacré au maître de l’animation japonaise, Hayao Miyazaki.

Avec ce livre, Gaël Berton signe une synthèse claire et documentée sur Hayao Miyazaki, qui permettra de toucher un public allant du néophyte à l’amateur éclairé.

L’ouvrage est organisé selon une structure relativement classique. Tout d’abord Gaël Berton démarre par des éléments biographiques sur Hayao Miyazaki, puis présente l’histoire du studio Ghibli et du musée. Il établit ensuite une analyse assez précise des œuvres de Miyazaki, de sa participation à Horus, prince du soleil jusqu’à la réalisation du Vent se lève. Il aborde également des thématiques transversales du réalisateur : la femme, le passage à l’âge adulte, la relation à la nature, … Et enfin il conclue sur l’héritage de Miyazaki, son influence sur l’animation et ses successeurs potentiels.

Gaël Berton, webmaster de l’excellent site Kanpaï, est déjà connu pour ses articles web construits et argumentés sur les œuvres d’Hayao Miyazaki. En passant au support papier, il enrichit et approfondit le sujet, tout en donnant une perspective plus globale sur le réalisateur et son œuvre. L’ouvrage est riche en informations et ne se contente pas de synthétiser les sources françaises déjà disponibles, l’auteur choisissant souvent de partir de sources primaires.

Le style est fluide et aisé, loin des ouvrages universitaires parfois trop arides ou ardus pour le grand public. Les chapitres sont bien structurés et permettent une lecture-plaisir agréable et divertissante. Toutefois l’ouvrage ne cède pas non plus à la facilité et saura contenter les amateurs éclairés par ses analyses solides et documentés.

L’objet en lui-même est de belle facture, avec une couverture cartonnée attrayante (avec néanmoins une coquille sur le dos de l’exemplaire qui nous est parvenu) et un format qui permet une bonne prise en main. Le seul regret, comme toujours avec les ouvrages français sur le studio, réside en l’absence d’illustrations issues des films. Nous espérons qu’un jour le studio Ghibli autorisera l’utilisation de quelques images pour ce type de livres, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux.

Nous recommandons donc la lecture de cet ouvrage, qui est une des meilleures synthèses existantes sur le sujet en France.


Pour commander le livre : Thirdeditions.com

« Le château de Cagliostro » de Hayao Miyazaki au cinéma en France en 2019 !
Par Fabrice | Vu 1118 fois.
Publié le 29 Août 2018 à 15h01



Le château de Cagliostro, premier long métrage réalisé par Hayao Miyazaki en 1979, va sortir pour la première fois au cinéma en France le 2 janvier 2019 grâce au distributeur Splendor Films.

Second long métrage culte au Japon des aventures de Rupan Sansei / Lupin III (Edgar de la cambriole), réalisé bien avant la naissance du mythique studio Ghibli, Le château de Cagliostro était sorti plusieurs fois aux formats DVD et Blu-ray en France mais n’avait encore jamais eu le droit à une sortie en salles (hors festivals) dans notre pays.
Sa sortie française en 2019 coïncidera également avec l’anniversaire de ses 40 ans (le film est sorti le 15 décembre 1979 au Japon).

[MAJ 11/09/2018 : Nouvelle date de sortie pour le film] Rendez-vous dans les salles dès le 23 janvier et non le 2. Le film sera diffusé en VOSTF et VF.


Sources : Splendor-films.com - compte Twitter Splendor Films (nouvelle date de sortie)

Hayao Miyazaki aura encore besoin de 3 ou 4 ans pour terminer son nouveau film
Par Fabrice | Vu 1451 fois.
Publié le 07 Août 2018 à 10h10



Il va falloir encore être patient pour découvrir le nouveau long métrage du maître de l'animation japonaise au cinéma.
En effet, Hayao Miyazaki aura encore besoin de 3 ou 4 ans pour terminer son nouveau projet, Kimi-tachi wa Dô Ikiru ka ? (Comment vivez-vous ?), entamé il y a déjà 2 ans.
C'est le producteur Toshio Suzuki, interrogé sur la production du nouveau film de Hayao Miyazaki, à l'occasion de la sortie reliée de son premier roman (dont le personnage principal féminin ressemble un peu au réalisateur pour le caractère), qui a dévoilé cette fourchette de sortie.
Le studio Ghibli profite du confort de cette production pour expérimenter des choses qu’il ne pouvait pas réaliser auparavant.
Rendez-vous donc, au mieux, en 2021, ou en 2022...


Source : Natalie.mu



A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens