Autres productions Ghibli > On Your Mark > Création du film


On Your Mark : Création du film

Production

Vers la fin de la production de Si tu tends l'oreille, une commande extérieure de la maison de disques japonaise Pony Canyon arrive au studio Ghibli pour la réalisation d’un clip animé au format 35 mm d’une chanson du duo Pop-Rock CHAGE and ASKA, On Your Mark, prévue pour promouvoir leurs concerts.

C’est lors d’une réunion que la maison de disques décide de transformer la vidéo promotionnelle du morceau en film d’animation. Comme Ghibli était le studio le plus célèbre du Japon, un des producteurs eu l’idée de s’adresser à lui. Tout le monde s’est immédiatement demandé si le studio accepterait une telle demande, mais la personne qui a lancé l’idée a estimé qu’ils n’avaient rien à perdre à le contacter.

Toshio Suzuki, qui n’avait jusqu’à présent jamais accepté de telles demandes, essaye tout de même d’en parler à Miyazaki. Et contre toute attente, celui-ci accepte l’offre. Le projet se concrétise pour une raison toute simple : Miyazaki, qui a pris en charge la production, le scénario et le storyboard du film de Yoshifumi Kondô, a le syndrome de la page blanche concernant l’écriture de son prochain film, Princesse Mononoke, basée sur une idée originale vieille de 10 ans. Comme souvent, quand ce type de situation arrive, le réalisateur cherche un autre projet qui peut le distraire. La dernière fois que ça lui était arrivé, au début du développement de Porco Rosso, il n’avait rien de moins que conçu et supervisé la construction d’un nouveau studio. Cette fois, il accepte l’écriture et la réalisation du clip.

C’est ainsi que du 5 janvier au 27 mai 1995, il réunit sur ce projet quelques-uns des jeunes animateurs les plus prometteurs du studio et engloutit la somme considérable de 100 millions de Yens.

« On Your Mark s’est avérée être une bonne distraction pour Miya-san » à noté Suzuki. « Après avoir fini, son travail sur Princesse Mononoke a pu avancer tranquillement. »
A sa sortie, la musique, la qualité et la richesse visuelle du clip marqueront les spectateurs. Néanmoins, le producteur avouera que Miyazaki ne s’était pourtant pas donné à 100 % sur le projet...

Art et technique

Lorsque Pony Canyon a passé commande, la maison de disques a exigé que les personnages de Chage et Aska apparaissent dans le clip. Toshio Suzuki a refusé. Hayao Miyazaki, lui, s’en fichait et les a utilisé comme personnages principaux.

 

L’animation résulte entre autre du travail du directeur de l’animation Masashi Andô. Son character design s’inspire très clairement des deux membres du groupe CHAGE and ASKA. En revanche, la jeune femme ailée est graphiquement une héroïne typiquement miyazakienne.
Andô forme sur ce projet un tandem avec Yôji Takeshige qui fait ses débuts en tant que directeur artistique. Il est épaulé par l'expérience de Kazuo Oga sur les décors.

 

Les rumeurs voulaient que Miyazaki ait accepté la réalisation de ce film entre autres car il voyait là la possibilité de tester les possibilités de l’outil informatique dans le cadre d’un film d’animation traditionnel. L’un des décors a été réalisé en images de synthèse et s’intègre parfaitement avec l’animation dessinée à la main. A l'époque, le studio Ghibli n’a pas encore de service informatique et sous-traite ce travail à une entreprise extérieure sous la supervision de Hideki Nakano. Le studio Ghibli créera son propre service et réutilisera finalement le numérique deux ans plus tard pour son film Princesse Mononoke et depuis pour tous ses films avec plus au moins d’importance.

D’ou vient graphiquement l’univers décrit dans le film ? Miyazaki est connu pour piocher ses idées dans son environnement proche. En a t-il été de même pour ce clip ? Suzuki en a donné un début de réponse en 2009, bien des années après la production du clip, dans son émission de radio, Ghibli Asemamire.
Un peu avant l’arrivée de la commande, le studio Ghibli avait effectué un voyage de détente à Nara. Là, Suzuki, Miyazaki et quelques autres collaborateurs ont testé un jeu d’arcade signé SEGA. Ils sont montés dans un simulateur spatial et tous ont jugé qu’il était étonnant. Excepté Miyazaki, qui a déclaré : « De telles illusions bon marché ne me trompent jamais. »
De manière curieuse, quand il a commencé à travailler sur le storyboard de On Your Mark, Suzuki a constaté qu’il contenait une image semblable à celle de l’attraction de SEGA. Miyazaki semblait lui avoir emprunté une idée et a dit : « Je peux en faire une bien meilleure que SEGA. »

Carrière

On Your Mark est sorti dans les salles de cinéma japonaises en juillet 1995. Le clip est diffusé en première partie de Si tu tends l’oreille, à chaque séance, puis pendant les concerts de CHAGE and ASKA. Malgré leur différence de format, on aurait pu penser que les deux productions ne se feraient pas concurrence, mais On Your Mark ne passe pas inaperçu chez les spectateurs et éclipse partiellement le film de Yoshifumi Kondô.
Fallait-il voir ici les premières manifestations d’ego de la part de Hayao Miyazaki qui à du mal à se faire à l’idée de devoir un jour passer la main à un autre réalisateur que lui-même ou Isao Takahata à la tête du studio Ghibli ?

En France, hors manifestations dédiées à la japanimation, On Your Mark n’a jamais été diffusé dans notre pays, que ce soit sur le petit ou le grand écran. Le seul moyen légal de le découvrir est de traquer ses éditions vidéo japonaises.

Disponibilités

Au Japon, On Your Mark a été disponible sur tous les supports vidéo.
Dans un premier temps sur VHS et Laserdisc. Sur ce dernier, le clip est sorti deux fois : une fois dans la luxueuse box laserdisc Ghibli ga Ippai datant d'août 1996, et ressortie une autre fois, séparément, en laserdisc individuel en juillet 1997.
Si la mythique box laserdisc est presque introuvable aujourd’hui au Japon, même en occasion, le laserdisc simple est lui encore disponible très facilement en neuf ou en occasion. Il existe une différence notable entre les deux versions : le son du laserdic simple n’est pas en Dolby Digital 5.1. Il est néanmoins intéressant d’acquérir ce pressage, même si l’on possède déjà la box, car le clip est en C.A.V. et propose en plus le Leica Real (l’animatique) ainsi qu’un autre clip live de CHAGE and ASKA intitulée Something There.

Le clip est absent des éditions DVD et Blu-ray japonais du long métrage Si tu tends l'oreille. Néanmoins, le DVD Ghibli ga Ippai Special Short Short regroupant les clips et publicités du studio Ghibli le propose. Il est disponible à la vente depuis novembre 2005.

C’est dans sa version Blu-ray que On Your Mark est le plus difficile à se procurer. En effet, en 2014, alors qu’il est annoncé dans la box DVD/Blu-ray Miyazaki Hayao Kantoku Sakuhin-shû, regroupant l’intégralité de la filmographie du réalisateur, une médiatique affaire d’arrestation du chanteur ASKA pour possession de drogue entache cette sortie. Le studio Ghibli et son distributeur Walt Disney Studios Japan décident de reporter puis de supprimer le clip à sa sortie en juillet. La vente du DVD Ghibli ga Ippai Special Short Short est également suspendue.
Trois mois plus tard, Toshio Suzuki se ravise finalement et annonce que le studio Ghibli le distribuera directement et gratuitement à tous les acheteurs japonais de la box qui en feront la demande par voie postale avant le 31 octobre.
Rien n’est cependant prévu pour le reste du monde. Le producteur prive ainsi le public occidental d’en obtenir une copie, crée la rareté et fait ainsi flamber le prix de l’exemplaire sur les sites d’enchères.

 

Affiche promotionnelle pour la sortie des VHS et laserdisc simple de On Your Mark et la très rare version Blu-ray du clip.

Précédent : Analyse

Suivant : Fiche technique

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens