Longs métrages > Arrietty > Résumé détaillé (2/2)


Arrietty : Résumé détaille (suite et fin)

Le jour suivant, Shô s’arrête une nouvelle fois devant la grille et y dépose un nouveau message accompagné d’une fleur à l’attention d’Arrietty. Il va ensuite l’attendre dans le jardin sans se douter que Haru veille... Mais Arrietty ne vient pas. Le soir, une surprise attend la jeune fille et Homily. Pod qui s’est blessé à la jambe en chapardant est accompagné de Spiller. Le jeune garçon reçoit tous les remerciements et surtout toute l’attention de la petite famille. Il est la preuve vivante qu’ils ne sont pas les derniers représentants de leur espèce. Plus tard dans la soirée, c’est Arrietty qui est chargée de raccompagner le jeune sauvageon à la grille. Il s’envole à l’aide sa cape, porté par le vent qui s’y engouffre.

 

Mais Shô n’a pas dit son dernier mot et sans se douter qu’il a maintenant un rival, il va marquer des points... Alors que tout est tranquille dans le foyer d’Arrietty et sa famille, les murs se mettent subitement à trembler, puis bientôt c’est le plafond qui semble s’envoler. Rapidement tous les meubles de la cuisine s’envolent à leur tour. Homily est effondrée et manque de s’évanouir. Heureusement, un magnifique divan vient s’interposer entre elle et le sol à la dernière seconde. Le temps de réaliser ce qui arrive et Homily passe ensuite rapidement de l’effroi, à la surprise, puis à la joie la plus complète. En effet, Shô vient de leur offrir le mobilier et la cuisine de la maison de poupée ! Mais dans cet élan d’enthousiasme, il ne s’aperçoit pas qu’Haru le surveille et le voit remonter les escaliers. L’attention de la vieille femme est immédiatement attirée par un des objets de la maison de poupée que Shô a laissé tomber.

 

Pour Pod, la situation de sa famille n’est plus tenable. Malgré les demandes de sa femme de reconsidérer la situation (il est quand même dommage d’abandonner de si beaux meubles !), il décide qu’il est temps pour eux de partir. Leur rencontre avec Spiller les réconforte dans l’idée de se rapprocher des leurs. Pod décide de partir en éclaireur pour organiser leur départ avec le jeune sauvage. Pendant ce temps, Arrietty et sa mère doivent s’occuper de rassembler les affaires essentielles.

Avant le départ, Arrietty décide d’aller faire ses adieux à Shô. Elle le rejoint dans le jardin de la maison, là où il a l’habitude de s’allonger. Elle lui ramène sa fleur et ne se cache plus, bien décidée à faire comprendre au jeune garçon qu’il s’agit là de leur dernière rencontre. Shô apprend à la jeune fille qu’il va subir une grave opération au risque mortel. Leur conversation s’envenime, car Arrietty reproche aux humains de tout détruire, tandis que Shô affirme à la jeune fille que la race des chapardeurs est sur le point de disparaître...

 

Pendant ce temps, Haru passe à l’action. Un pied-de-biche est laissé négligemment devant le placard donnant accès à la maison d’Arrietty. Haru saisit très vite le lien entre cet objet et la présence des chapardeurs. Elle arrache à son tour la trappe, puis le plafond de la petite maison et tombe nez à nez avec une Homily encore une fois proche de la crise cardiaque. Homily est rapidement soulevée du sol et se retrouve à se débattre entre les doigts énormes de Haru. La domestique enferme ensuite la pauvre femme dans un bocal en verre et va le ranger à l’abri des regards indiscrets dans le cellier. Persuadée que Homily n’est pas le seul chapardeur à avoir élu domicile dans le plancher de la maison, elle s’empresse d’aller téléphoner au service de dératisation qu’on lui a recommandé. Sa découverte va faire grand bruit, elle en est certaine !

Sur ces entrefaites, Arrietty revient chez elle et trouve son foyer vide. Désespérée elle se résigne à aller chercher de l’aide auprès de Shô qui a regagné sa chambre. Ses soupçons se portent rapidement sur la domestique. C’est maintenant une course contre la montre pour faire disparaître les preuves de l’existence d’Arrietty et de sa famille. Mais Haru a anticipé leurs actes et a fermé à clef de l’extérieur la porte d’entrée de la chambre de Shô. Les deux amis vont alors s’entraider. Tandis que Shô se glisse hors de sa chambre par la fenêtre pour rejoindre la pièce d’à côté, Arrietty, par sa petite taille pénètre à l’intérieur de la pièce pour lui ouvrir la fenêtre bloquée par un mécanisme. Shô est à nouveau libre de se déplacer secrètement dans toute la maison. Il descend au rez-de-chaussée pour déplacer la maison d’Arrietty puis il remonte à l’étage afin de remettre en place les éléments de la maison de poupée. Mais maintenant, il reste encore à découvrir où Haru a bien pu cacher Homily !

 

Très vite, il songe à la cuisine, puisque la gouvernante refuse d’en sortir. Tandis que Shô occupe son attention en se montrant subitement à la vieille femme, Arrietty profite de sa stupéfaction pour explorer la pièce. Elle retrouve finalement la trace de sa mère dans le débarras jouxtant la cuisine. Elle la libère, mais Homily est à nouveau effrayée par la présence de Shô.

Les deux employés de l’entreprise de dératisation arrivent enfin suivis de Sadako, la grand-mère de Shô. Haru se précipite à leur rencontre, toute pressée de leur montrer sa découverte. Première déconvenue sous le plancher de la maison où il ne reste plus de trace du foyer d’Arrietty. Puis avec la maison de poupée où tous les objets ont réintégré leur place. Elle surprend même Shô qui a rejoint son lit, comme s’il ne l’avait jamais quitté de la journée. Mais il reste encore une preuve. Haru entraîne la grand-mère de Shô dans la cuisine. Mais là aussi, bien entendu, plus aucune trace d’Homily...

 

À la nuit tombée, Pod est de retour. Dans le jardin, il entraine à sa suite sa petite famille et les affaires qu’ils ont décidé de garder dans leur exil. Spiller les attend au bord d’un ruisseau, installé sur une théière qui va leur servir d’embarcation. Tous s’apprêtent à prendre place à l’intérieur de l’embarcation qui les emmènera vers leur nouvelle vie, dans la nature. Shô, guidé par le chat de la maisonnée, traverse le jardin en courant, à travers la nuit, pour les rejoindre. La course semble épuiser le jeune garçon, mais rien ne semble vouloir l’arrêter, il veut dire adieu à Arrietty. La fillette s’élance et rejoint son ami. Spiller s’élance lui aussi à sa suite, prêt à en découdre avec l’intrus, malgré un affrontement qui serait bien disproportionné. Mais finalement, il se ravise, comprenant qu’il n’y a plus rien à craindre du garçon humain.

 

Arrietty rejoint sa famille et Spiller à bord de l’embarcation que Shô regarde bientôt s’éloigner sur l’eau, vers leur nouvelle vie.


Précédent : Résumé détaillé (1/2)

Suivant : Personnages

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens