Longs métrages > Le château ambulant


Le château ambulant (2004)

Sommaire :

 

« Peut-il y avoir une animation pour les vieilles personnes ? Avec ce film, je tente de donner une réponse. » (Hayao Miyazaki)

Sophie a dix-huit ans et chaque jour travaille inlassablement dans la chapellerie de son défunt père. Elle semble résignée à cette vie sans surprise lorsqu'un jour, pendant une de ses rares excursions en ville, elle rencontre par hasard le beau et charismatique magicien Hauru. La jalouse sorcière des Landes, témoin de cette rencontre, jette une malédiction sur Sophie, en la transformant en une femme agée de 90 ans. Sophie s'enfuit avec difficulté dans la montagne et croise la route du château errant de Hauru.

Adapté du roman de Diana Wynne Jones, Hauru no Ugoku Shiro (Le château ambulant) décrit un univers foisonnant et explore une thématique riche. Hayao Miyazaki présente une œuvre déroutante, entre motifs typiques du réalisateur et partis pris inhabituels. Au premier abord aussi déconcertant que fascinant, le film connait un accueil plus mitigé qu'à l'habitude au Japon mais qui ne l'a pas empêché de battre des records d'affluence les premières semaines.

Film conseillé à partir de 10 ans (voir guide des parents)


Sources : dossier de presse du film - émission spéciale consacrée au studio Ghibli, diffusée sur NTV le 20 novembre 2004 - Animeland n° 107 - émission Professional - Shigoto no Ryûgi consacrée à Mamoru Hosoda et à la production du film Le garçon et la bête, diffusée sur NHK en août 2015
Remerciements : merci à Umi, Yumi et Yasuka qui ont contribué aux cotés de l'équipe webmaster à la rédaction de ce dossier.
Dernière mise à jour : 11/08/2015

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens