Longs métrages > Le château ambulant > Résumé détaillé (2/2)


Le château ambulant : Résumé détaillé (suite et fin)

Dans le jardin du palais, un appareil volant se pose et le roi entre dans la pièce où sont réunies Sophie et les deux sorcières. Il se place auprès de Sophie, quand entre dans la pièce, quelques secondes plus tard, une seconde réplique du roi. Celui-ci part d'un grand éclat de rire devant son double et pense à une blague, avant de quitter la pièce. L'identité du « premier roi » est révélée : Venu chercher Sophie, Hauru s'est transformé en monarque. Suliman leur jette un sort et ils se retrouvent à flotter dans les airs. Suliman les encercle alors par une ronde d'étoiles qui semble maintenir Hauru dans un état d'hypnose total. Alors que Suliman s'apprête à lancer le sort définitif qui mettra à terre le magicien, Sophie pousse un cri salvateur qui réveille Hauru et fait dévier le sort par son chapeau.

 

Hauru peut alors les faire fuir hors de portée de la sorcière et de ce monde imaginaire. Suliman lance immédiatement ses gardes à leur poursuite. Hauru et Sophie sautent dans l'engin volant, avec la sorcière des Landes et le chien Hihn à leur suite. Sophie autorise Hihn à les suivre, mais elle n'a pas confiance en lui. Pour elle, c'est un espion. Hauru tente de semer les poursuivants à l'aide d'un charme. Par un sort, il dédouble l'engin volant et remet à Sophie une bague magique qui lui indiquera le chemin du retour. Sophie et les autres sont libres de rejoindre le château, tandis que Hauru entraîne les poursuivants à sa suite. Au même moment, des gardes envahissent simultanément « les domiciles » de Hauru, à ses trois adresses différentes. Mais ils débarquent tous dans des lieux vides. Le château ambulant n'est plus là. Pendant ce temps l'engin volant termine sa course en s'écrasant dans la pièce principale du château, venu à la rencontre de Sophie.

Plus tard, Hauru revient du front sous sa forme d'oiseau, plus mal en point que d'habitude. Cette fois, il ne parvient pas à reprendre un aspect humain. Il passe devant la sorcière des Landes et Sophie assoupies. Sophie, qui a recouvré sa forme de jeune fille, s'éveille et le suit dans sa chambre. Mais la pièce est maintenant à l'image des pensées intérieures de Hauru : la chambre enfantine a laissé place à un long tunnel sombre. Sophie le rejoint au fond de sa tanière et malgré son aspect repoussant, lui avoue son amour. Mais il fuit et Sophie retrouve son aspect de vieille femme avant de se réveiller en sursaut de ce mauvais rêve !

 

Le lendemain, Hauru, Sophie, Marko, la sorcière des Landes, Navet, Hihn et Calcifer, bref toute la « petite famille » est réquisitionnée pour ôter l'engin volant de la pièce principale du château. Cette première étape accomplie, Hauru s'active pour le « déménagement » des lieux, car il veut mettre tous ses proches à l'abri de Suliman. A l'aide de Calcifer et d'une puissante incantation, il transforme l'intérieur du château en un nouvel espace vivable afin de brouiller les pistes de leurs poursuivants. La pièce principale du foyer est en fait l'ancienne chapellerie de Sophie. Signe de rapprochement, Hauru a même prévu une chambre pour elle. Les couleurs du mécanisme de la porte sont réorganisées. L'une s'ouvrira sur la ville de Sophie.

Une autre s'ouvre maintenant sur le jardin secret de Hauru, un vaste champ de fleurs où se niche une petite maison, dans laquelle il a passé tous les étés de son enfance. Si les choses devaient mal tourner pour lui, Hauru souhaite les mettre tous à l'abri du danger. Cette déclaration fait à nouveau rajeunir Sophie. Hauru profite de l'occasion pour exprimer ses sentiments et la complimenter sur sa beauté. Mais la jeune femme, surprise, perd à nouveau confiance en elle et redevient une petite femme ridée. Des navires de guerre survolent bientôt le jardin de Hauru. Ce dernier, grâce à sa magie, met leur armement hors d'état de nuire. Les représailles ne se font pas attendre, des sous-sorciers s'échappent des navires. Hauru pousse Sophie vers le château et s'envole, l'ennemi à ses trousses.

 

Le temps passe dans le château, Sophie et les autres attendent le retour de Hauru. Calcifer rassure Sophie en lui disant que Hauru reste parfois plusieurs jours sans donner signe de vie. De son côté, la sorcière des Landes, sous son aspect enfantin, n'est pas dupe des sentiments de Sophie pour le sorcier tandis que son intérêt pour Calcifer se fait de plus en plus ambigu. Cependant, une visite prouve que Suliman est toujours à la recherche d'Hauru et ne l'a pas encore capturé. Elle envoie la mère de Sophie pour à nouveau tenter de le piéger. Celle-ci, sous un prétexte fallacieux de visite, en profite pour laisser une sorte d'ectoplasme-espion. Mais la sorcière des Landes veille et désamorce le piège de Suliman en faisant avaler cet étrange mouchard à Calcifer. Mais le démon supporte mal cet aliment et perd peu à peu de son intensité et de son pouvoir protecteur.

Cette situation est d'autant plus préoccupante que la guerre se rapproche. La ville de Sophie est attaquée et les sbires de la sorcière ont réussi à situer le foyer du Hauru. L'étreinte se fait de plus en plus précise et les espions de Suliman entourent bientôt la maison-façade. Hauru arrive à un moment critique et sauve Sophie de la mort en bloquant une bombe. Hauru décide alors de mettre fin à la guerre et repart immédiatement au combat. Sophie se réfugie dans la maison et ferme la porte sur les envoyés de Suliman. Elle active le mécanisme pour revenir dans les landes et contemple les combats qui embrasent au loin sa ville.

 

Voyant Hauru livrer combat, Sophie décide de revenir en ville pour l'aider. Calcifer n'ayant plus assez de force pour faire bouger tout le château, Sophie imagine un plan. Elle pousse tout le monde à l'extérieur, même Calcifer, récalcitrant. Privé du petit démon, l'architecture s'effondre sous les yeux de nos héros. Sophie associe ses forces à celles de Calcifer pour reconstruire un château ambulant... miniature. Toute la petite troupe embarque dans cette étrange nouvelle bâtisse mobile pour aller prêter main forte à Hauru. C'est alors que la sorcière des Landes, toujours étrangement obsédée par Calcifer, s'empare du petit démon. Mais celui-ci la brûle et Sophie est contrainte de leur jeter de l'eau pour éviter la mort de la vieille sorcière. Calcifer semble s'éteindre et la nouvelle structure s'emballe et part en morceaux. Sophie et Hihn sont expulsés du château et chutent dans un précipice.

Sophie et Hihn se réveillent au fond du ravin, des morceaux du château éparpillés tout autour d'eux. Sophie sombre dans un profond désespoir, persuadée d'avoir tué Calcifer et donc Hauru. Mais Hihn lui indique la porte du château posés contre une des parois du ravin. La bague, remise par Hauru lors de leur fuite du Palais Royal, s'active et indique la porte. Sophie l'entrebâille et découvre un passage. En l'empruntant, elle ne tarde pas à comprendre qu'elle a ouvert une brèche temporelle vers le passé.

 

Avec le chien Hihn, la voilà revenue dans le jardin secret de Hauru, la nuit où la malédiction s'est abattue sur le sorcier encore enfant et Calcifer. En spectatrice, elle observe comment le jeune garçon et le petit démon, tombé du ciel, ont lié leur existence. Le premier en offrant son cœur au démon et le second en restant prisonnier de celui-ci. Alors que Sophie et le chien Hihn tentent de s'opposer à cette union, le sol se dérobe sous leurs pieds, il est temps pour eux de revenir vers le présent. Sophie n'a que le temps de crier à Hauru et à Calcifer : « Je suis Sophie. Attendez-moi dans le futur ! », avant de se retrouver à nouveau dans le ravin, de l'autre côté de la porte.

Sophie a maintenant toutes les clefs de l'histoire en main pour révéler la malédiction qui pèse sur Hauru et Calcifer. Le sorcier, sous sa forme de rapace, l'attend à son retour de son voyage vers le passé. A bout de force, il ne peut plus se transformer. Mais c'est également une Sophie plus sûre d'elle qui revient de ce voyage. Elle a retrouvé son aspect de jeune fille, seuls ses cheveux ont gardé leurs reflets gris. Elle embrasse alors sans aucune crainte le visage de Hauru, dernière trace de son humanité. Hauru la transporte alors vers les restes du château ambulant qui continue sa course, avec à son bord les autres personnages.

  

La sorcière des Landes remet Calcifer à Sophie. Celle-ci le place avec précaution sur Hauru au niveau de la poitrine. Tous les deux fusionnent. Le charme est rompu. Calcifer reprend vie et dans un éclair, s'envole dans les cieux en remerciant Sophie de l'avoir libéré. Hauru reprend peu à peu conscience, la malédiction qui pesait sur lui est également levée. Mais une ultime mésaventure arrive à nos héros. Comment arrêter le château, privé de son pilote Calcifer ? C'est une fois encore le brave Navet qui sauve la mise à Sophie en stoppant la course folle de la structure avant l'accident.

Et comme dans les meilleurs contes de fées, un « happy end » vient résoudre tous les problèmes laissés en suspens et réconcilier tous les protagonistes : pour lui montrer sa gratitude, Sophie embrasse Navet qui ne tarde pas à reprendre, lui aussi, forme humaine ! C'est le prince du royaume voisin qui a subi une malédiction. C'est sa disparition qui fut l'élément déclencheur de cette guerre absurde, qui n'est en fait que lutte de pouvoir entre sorciers. Hihn reprend alors contact avec Suliman afin de montrer cet heureux dénouement. La sorcière royale ne peut que se résoudre à laisser tout ce petit monde en paix. Calcifer revient alors et décide rester auprès de sa « famille », tandis que le prince s'éloigne vers sa contrée.

 

Le château rebâti, le bâtiment ne sera plus ambulant mais volant ! Et c'est dans les airs que tous les personnages de cette étrange petite communauté s'éloignent et reprennent la route.


Précédent : Résumé détaillé (1/2)

Suivant : Personnages

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens