Longs métrages > Le vent se lève > Personnages


Le vent se lève : Personnages

Jirô Horikoshi

Tout au long de sa vie, Jirô apparaît comme un personnage rêveur, s’évadant volontiers dans l’univers onirique où les avions prennent des formes extravagantes et où il peut marcher sur les ailes d’un bombardier aux côtés de son idole, l’ingénieur Caproni. Cet aspect lunaire est compensé par une compréhension hors normes des avions, lui permettant de repousser sans cesse les limites technologiques de l’époque.

C’est aussi un homme passionné, prêt à tout sacrifier pour son rêve : les avions. Personnage frondeur et épris de justice dans sa jeunesse, il oublie peu à peu ses idéaux humanistes afin de se concentrer sur ses chasseurs. Bien qu’il soit conscient de leur usage militaire et de leur portée destructrice, son but est avant tout de construire des avions et de les voir voler, quelque soit leur usage ensuite.

Passionné, il l’est aussi en amour, Nahoko et lui formant un couple fusionnel quasi indissociable, ce qui aboutira par la suite à la perte de la jeune fille. En amour comme en conception d’avion, Jirô est donc prêt à tout sacrifier pour vivre pleinement chaque instant, quitte à en payer lourdement derrière le prix de la culpabilité. Il lui faudra atteindre l’âge de 42 ans pour être libéré de ce poids vis-à-vis de sa femme et des victimes de la guerre, acceptant enfin de tenter de vivre...

Jirô est librement inspiré de deux personnes ayant existé : Jirô Horikoshi, l’inventeur de l’avion Zéro et Tatsuo Hori, qui a écrit un livre sur sa femme tuberculeuse, Le vent se lève.

Nahoko Satomi

Plus jeune que Jirô, Nahoko apparaît dès les premiers instants comme une jeune fille romantique, cultivée et passionnée. Lorsqu’elle revoit le jeune homme, dès années après leur première rencontre, elle semble être restée la même, à la fois timide et spontanée, gracieuse et fragile.

Souffrant de la distance qui les sépare, elle a également conscience que sans elle, Jirô ne peut réussir à vivre pleinement son rêve et a créé l’avion. Elle décide de quitter le sanatorium et de mettre sa vie en péril pour être auprès de son futur mari. Bien qu’extrêmement souffrante, elle masque sa souffrance et reste aux côtés de Jirô jusqu’à l’achèvement de son avion. C’est avec discrétion, sans fracas et sans bruit qu’elle s’éclipse lorsque la maladie devient trop forte, elle part rejoindre le sanatorium pour y mourir seule, loin de celui qu’elle aime plus que tout.

Au final, Nahoko est un personnage essentiel pour Jirô et tous ceux qui l'entoure, bien que sa présence soit relativement fugace, discrète et ponctuelle tout au long du film. Elle apparaît sublimée et presque irréelle dans la scène du mariage, dans son attitude tranquille, sa fragilité extrême et sa délicate manière de marcher.

Nahoko est inspirée du personnage principale du Vent se lève, livre de Tatsuo Hori sur sa femme tuberculeuse vivant dans un sanatorium et son prénom est tiré du livre Nahoko du même auteur.

Personnages secondaires

Honjô

Meilleur ami de Jirô, il connaît ce dernier à la faculté puis travaille à ses côtés pour Mitsubishi. Tout aussi féru d’aviation que Jirô, il est toutefois plus timoré quant aux défis techniques et se moque volontiers des accès créatifs de son ami. Toutefois, il reconnaît également le génie de son ami et lui est d’une fidélité sans faille. Honjô est librement inspiré de Kiro Honjô, ingénieur japonais ayant travaillé sur le G4M, bombardier issu des usines Mitsubishi.

 

Kayo Horikoshi

Petite sœur de Jirô, Kayo semble constamment reprocher à son frère de ne pas être assez attentionné avec elle. Toutefois, c’est grâce à l’appui de son frère que la jeune fille déterminée et frondeuse réussit à devenir interne en médecine. Venant régulièrement rendre visite à son frère, elle se prend très vite d’affection pour Nahoko et cherche désespérément à faire prendre conscience à Jirô du danger que sa belle-sœur court en ayant quitté le sanatorium.

 

Kurokawa

Petit homme nerveux, Kurokawa dirige d’une main de fer les ingénieurs chez Mitsubishi. Capable de colères terribles, il se laisse toutefois émouvoir par l’amour de Nahoko et Jirô et n’hésite pas non plus à protéger ce dernier quand la police secrète cherche à l’embarquer. Confiant dans les talents de son protégé, il lui confie à plusieurs reprises des projets ambitieux. Son attitude explosive et son physique disgracieux amènent une touche comique au film.

 

Hattori

Chef des projets aéronautiques chez Mitsubishi, Hattori est un homme discret et sage, très curieux quant aux projets novateurs de Jirô. Avec Kurokawa, il prend le risque de lui confier des projets ambitieux et est même prêt à impliquer son entreprise pour sauver son protégé de la police secrète japonaise. Ce personnage est librement inspiré de Jôji Hattori, chef du département technologique de Mitsubishi.

 

Castorp

Allemand rencontré par Jirô dans une pension de vacances, l’homme se révèle un amateur de cresson, de musique, de littérature et de politique internationale. Très critique quant à la politique nazie et japonaise, il est persuadé que ces deux pays courent à leur perte. Il est également très sensible à l’histoire d’amour de Jirô et Nahoko, assistant même à leur déclaration de sentiments. Son engagement politique le fait cependant quitter précipitamment la pension et on ignore s’il a pu fuir ensuite le Japon ou s’il s’est fait arrêter. Le nom de son personnage est tiré de La montagne magique de Thomas Mann, livre évoqué dans le film par le personnage et par Jirô.

 

Caproni

Ingénieur italien, il n’est présent que dans les rêves de Jirô, dont il est l’idole. Apparaissant comme un créateur de génie, il est source d’inspiration pour le jeune homme, qu’il appelle le « garçon japonais ». Il est en réalité un double de Jirô en plus âgé, prêt à tout pour que ses rêves d’avions aboutissent, même si ceux-ci doivent ensuite devenir des engins de guerre et de mort. Il est aussi convaincu qu’un ingénieur a 10 ans de création devant lui avant que son génie ne s’éteigne. A la fin du film, Il permet à Jirô de se réconcilier avec son passé et de ne plus ressentir de culpabilité. Caproni est librement inspiré de Giovanni Battista Caproni, ingénieur qui a fondé une entreprise d'aviation célèbre en Italie.

 


Précédent : Résumé détaillé

Suivant : Analyse

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens