Longs métrages > Kiki, la petite sorcière > Résumé détaillé


Kiki, la petite sorcière : Résumé détaillé

Kiki est une jeune sorcière. Couchée dans l'herbe, elle écoute attentivement la petite radio à pile de son père. Le bulletin météo de la soirée annonce une nuit de pleine lune sans couverture nuageuse. Kiki a bientôt 13 ans et, comme le veut la tradition, elle va devoir quitter sa maison pour travailler pendant un an dans une ville sans sorcière. En entendant les prévisions météo, Kiki prend la décision de partir cette nuit même et retourne chez elle afin de prévenir ses parents.

La mère, étonnée de ce départ précipité, rate sa potion magique, laissant échapper de l'éprouvette un nuage noir. Quelques instants plus tard, Kiki prépare déjà ses affaires pour le départ. Jiji, son petit chat noir, n'est pas emballé à l'idée de partir si vite. Mais Kiki est bien décidée. Elle annonce d'ailleurs sans détour la nouvelle à son père qui vient de rentrer. Pour ce voyage Kiki reçoit en cadeau la radio de son père. Elle se voit aussi affublée d'une traditionnelle robe noire qu'elle ne trouve pas jolie mais comme dit sa mère l'apparence n'est pas le plus important ; ce qui compte c'est le cœur qui se cache derrière.

Le soir, dans le jardin de la maison, tout le village est réuni pour assister au départ de Kiki. Après une dernière discussion avec ses amies, la jeune sorcière va faire ses adieux à ses parents. A ce moment là, la mère se rend compte que sa fille voulait partir sur le petit balai qu'elle venait de fabriquer. Elle préfère lui donner son propre balai qui a fait ses preuves par tout temps. Un peu contrariée la fillette se résout à prendre le balai de sa mère qui, selon Jiji, est bien meilleur.

L'instant du départ est enfin arrivé : Kiki monte sur son balai, se concentre puis décolle maladroitement montrant que sa maîtrise du vol est loin d'être parfaite. En vol, Kiki annonce à Jiji qu'elle a décidé d'aller vers le sud afin de voir l'océan. En chemin, ils rencontrent une jeune sorcière en fin de formation. Cette dernière lui explique la difficulté de s'installer dans une ville étrangère mais ajoute que, comme son pouvoir est de prédire l'avenir, elle n'a pas rencontré de gros problèmes. Les deux jeunes filles se quittent lorsque la seconde arrive au-dessus de sa ville. Kiki commence alors à se demander quelle est sa spécialité de sorcière ; mais elle est interrompue dans sa réflexion par un orage qui la force à se réfugier dans un wagon rempli de paille. Ne se posant aucune autre question elle s'endort rapidement. Le train se met alors en marche.

Le lendemain Kiki se réveille en riant hystériquement ; elle avait dormi dans le foin destiné à des vaches et celles-ci commençaient à lui lécher le pied ! Après s'être excusée auprès des vaches de s'être endormie dans leur déjeuner, Kiki ouvre la trappe du toit du wagon et voit pour la première fois la mer. Elle est émerveillée, contrairement à Jiji qui pense que ce n'est qu'une grande flaque d'eau. C'est alors que la jeune fille remarque sur sa droite une grande ville portuaire au loin. La vue est magnifique et la jeune sorcière se demande alors si elle ne pourrait pas s'y installer.

Après avoir décollé du train, Kiki se dirige vers le point le plus élevé de la ville : le clocher. Là le gardien lui apprend qu'il n'y a pas eu de sorcières vivant ici depuis un moment. La jeune fille fait alors son choix : ce sera cette ville ! Elle se met alors à survoler les rues sur son balai au grand étonnement des citadins. Quand Jiji lui fait remarquer que tout le monde les regarde, elle lui répond de sourire et de faire bonne impression. Malheureusement elle manque de se faire percuter par un bus sous un porche et provoque presque un accident. Atterrissant en catastrophe, elle se présente aux personnes présentes autour d'elle. Celles-ci semblent gênées et partent rapidement. Arrive alors un agent de police qui menace de l'emmener au poste.

Heureusement, le policier est interpellé par quelqu'un qui crie au voleur. Profitant de son absence, Kiki se sauve par une petite rue. Là elle est rattrapée par un garçon en vélo, nommé Tombo : c'est lui qui l'a aidé en criant au voleur quelques instants plus tôt. Il voudrait devenir son ami mais la jeune fille, qui le trouve impoli, ne l'entend pas de cette oreille et s'en va. Tombo regarde avec fascination Kiki s'envoler avec son balai.

Après s'être fait refuser l'accès dans tous les hôtels de la ville, Kiki et Jiji en arrivent à discuter de la possibilité de repartir chercher une autre ville. C'est alors qu'une femme enceinte sort de la boulangerie proche. Une cliente y a oublié la tétine de son bébé et la boulangère s'apprête à partir la rattraper pour la lui rapporter. Kiki se propose d'y aller à sa place. La commerçante, qui s'appelle Osono, est très surprise de voir la jeune fille chevaucher son balai et se jeter dans le vide, pour aller rejoindre la cliente avec son landau.

De retour à la boulangerie, Kiki rapporte à Osono un message de la cliente lui priant de remercier sa jeune amie. Osono invite alors Kiki dans l'arrière-boutique pour prendre un chocolat chaud. Après s'être présentée, la commerçante devine que la jeune sorcière est en formation et elle lui propose de s'installer dans une pièce vide du grenier. Kiki accepte avec joie et s'installe dans sa nouvelle chambre. Avant de s'endormir, elle annonce à Jiji qu'elle restera dans cette ville.

A son réveil, la jeune sorcière sait déjà ce qu'elle va faire comme travail pendant sa période de formation : un service de livraison. Osono trouve l'idée excellente et, en plus d'héberger Kiki gratuitement, elle lui prête le téléphone de la boulangerie pour ses affaires. En contrepartie, Kiki pourra aider sa nouvelle propriétaire à la boulangerie. De retour de ses courses Kiki est interpellée par Osono qui lui annonce qu'une première cliente est arrivée. Elle doit livrer une petite peluche (ressemblant à s'y méprendre à Jiji) dans sa cage. Mais Kiki, dans sa livraison, est malmenée par une rafale de vent et tombe dans une forêt de pins. Elle atterrit près d'un nid de corbeau. L'oiseau, furieux, la chasse de l'arbre à grands coups de bec. La jeune sorcière s'excuse et reprend rapidement son envol.

Mais quelques instants plus tard, Jiji se rend compte que la peluche n'est plus dans sa cage. Paniquée, Kiki retourne à son point de chute mais les corbeaux lui réservent un accueil houleux et la jeune fille est obligée de battre en retraite. Jiji propose d'aller chercher la peluche à la tombée de la nuit mais la sorcière serait en retard. Il lui vient alors une idée : Jiji remplacera la peluche le temps qu'elle la retrouve.

Arrivée à destination, Kiki sonne et le jeune garçon à qui était destinée la peluche, accourt pour s'emparer de son cadeau. La livraison terminée, Kiki s'empresse de partir chercher la vraie peluche. De son côté Jiji, qui fait de son mieux pour rester immobile, n'est pas du tout rassuré : il y a un énorme chien dans la maison. En cherchant dans la forêt, Kiki trouve une cabane. Elle peut y voir à travers une vitre la peluche qu'elle a perdue. Ursula, la propriétaire de la maison est une jeune artiste peintre vivant en solitaire. Lorsque celle-ci rend la peluche, Kiki s'aperçoit que la tête du chat est décousue. Ursula lui propose un marché : elle recoud la peluche à condition que Kiki nettoie sa maison. Une fois la poupée remise à neuf, Kiki s'envole pour récupérer Jiji. Pendant ce temps Jeff, le chien qui fait tant peur à Jiji, s'avère tout à fait pacifique et s'est même pris d'affection pour le chat. Le prenant dans sa bouche, il sort de la maison pour le libérer. Kiki effectue alors l'échange avec la peluche et remercie le chien qui retourne à l'intérieur.

Le lendemain après midi, Kiki s'occupe de la boutique mais il n'y a personne à servir. Alors qu'elle commençait à s'ennuyer le téléphone sonne. C'est un nouveau client pour Kiki qui s'empresse de regarder la carte pour situer le lieu de livraison. A ce moment Tombo entre dans la boulangerie mais Kiki feint de l'ignorer. Le garçon ne se démonte pas et lui tend une lettre contenant une invitation pour une soirée organisée par le club d'aviation dont il fait partie. Si elle accepte, il passera la prendre ce soir. Alors que Kiki hésite à répondre à l'invitation, un nouveau client vient déposer un colis pour une livraison. Tombo quitte la boulangerie mais repassera à 18 h.

Kiki aimerait bien aller à cette soirée mais elle a d'abord deux livraisons à effectuer. Après une première livraison d'un paquet très lourd, elle se rend chez une vieille dame. Mais son paquet à livrer, un pâté en croûte pour l'anniversaire de sa petite fille, n'est pas prêt... à cause d'un four électrique récalcitrant. La cliente est désolée d'avoir fait déplacer Kiki pour rien et décide de lui donner l'argent, mais Kiki ne peut accepter et propose de l'aider à faire cuire le plat dans un vieux four à bois présent dans la cuisine. Après avoir préparé le feu, Kiki effectue même quelques autres petits travaux dans la maison.

Un peu plus tard, en prenant le thé, la vieille dame s'inquiète de savoir si Kiki n'est pas en retard pour sa soirée, mais la jeune fille en regardant l'horloge de la cuisine la rassure. La vieille dame lui explique alors que l'horloge de la cuisine retarde de 10 minutes. Kiki est prise de panique. Heureusement le plat est cuit et elle peut partir livrer sa commande. Mais dehors le temps a changé, un orage éclate et Kiki est littéralement arrosée. Quand elle arrive à destination, Kiki est accueillie froidement par la petite-fille de la vieille dame qui se plaint de recevoir une fois de plus une de ses affreuses tartes. La jeune sorcière repart affectée. Il est déjà 18 h passées et Tombo attend Kiki devant la boulangerie. Bientôt il se résigne à partir sans elle. Mais Kiki ne tente pas de le rattraper. De toute façon, elle est toute trempée et elle ne peut pas se présenter dans cet état à la soirée.

Le lendemain matin, Kiki ne s'est pas réveillée et Mme Osono s'inquiète en voyant Jiji gratter à la fenêtre de la chambre de sa maîtresse. En fait Kiki n'est pas sortie de son lit car elle a attrapé froid. Osono revient un peu plus tard lui apporter des flocons d'avoine et lui annonce que Tombo est passé à la boutique ce matin. Il repasserait la voir dans l'après midi, mais connaissant Kiki, Mme Osono a poliment refusé.

Quelques jours plus tard, Kiki est visiblement guérie et Osono lui demande alors de livrer une commande. Le client n'est pas loin et Kiki décide d'y aller à pied. Jiji, occupé avec la jolie chatte blanche avec qui il a fait connaissance, ne l'accompagne pas. En cherchant l'adresse de livraison, Kiki se recueille devant le paysage saisissant du port de la ville. Mais elle est interpellée par Tombo. La jeune sorcière lui indique qu'elle cherche quelqu'un portant le nom de Koppori pour sa livraison. Tombo étonné lui répond que c'est lui-même et l'invite à rentrer.

Kiki comprend alors qu'Osono avait planifié cette rencontre. Tombo en profite pour lui montrer dans son garage sa machine volante (un vélo à hélice auquel il manque encore les ailes et le fuselage). Il propose à Kiki d'aller voir le dirigeable qui s'est posé près de la plage, avec sa dernière invention. Kiki accepte et chevauche le porte-bagages. Dans la descente, ils peuvent déjà voir le dirigeable arrimé sur la plage.

Mais une voiture vient en face et Tombo ne peut l'esquiver. C'est à ce moment là que le vélo quitte la route et vole quelques instants avant de perdre son hélice ! Les deux enfants atterrissent avec fracas dans le parc qui longe la plage non loin du dirigeable. Après avoir discuté quelques minutes, Tombo est interpellé par ses amis qui viennent d'arriver en voiture pour visiter le dirigeable. Tombo s'apprête à faire les présentations mais Kiki prend peur et part en prétextant qu'elle a beaucoup de travail.

De retour dans sa chambre, Kiki s'en veut de son comportement et commence à perdre confiance en elle. Quand elle remarque que Jiji ne parle plus et ne fait plus que miauler, la jeune sorcière prend peur. Elle se rend compte que ses pouvoirs s'estompent. Elle essaie dans la nuit de s'entraîner à voler mais elle arrive à peine à planer. Dans une dernière tentative elle casse accidentellement son balai. Kiki est désespérée : en perdant ses pouvoirs, elle pense avoir tout perdu...

Quelques jours plus tard, elle reçoit la visite d'Ursula qui passait en ville et l'invite à monter dans sa chambre pour se reposer un peu. Quand son amie lui demande si ses affaires de livraisons marchent toujours, Kiki lui avoue qu'elle n'arrive plus à voler. La voyant déprimée, Ursula l'invite à venir se ressourcer quelques jours dans sa cabane.

A leur arrivée, Kiki découvre en ouvrant la porte une superbe toile. Ursula lui avoue que le visage, sur le tableau, a été inspiré par le souvenir du sien lors de leur première rencontre, mais elle a du mal à le terminer et voudrait que Kiki pose pour elle. Plus tard, dans la soirée, les deux jeunes filles partagent leurs impressions sur les difficultés respectives qu'elles ont parfois pour peindre et pour voler dans les airs. Finalement, les pouvoirs de sorcière et les dons artistiques c'est un peu la même chose...

Le lendemain, en donnant de ses nouvelles à Osono, Kiki apprend que la vieille dame qu'elle avait aidée lors d'une de ses dernières livraisons, la demande. La jeune fille écourte alors son séjour et se rend directement chez sa cliente. Celle-ci l'a fait venir pour lui offrir un gâteau afin de la remercier d'avoir été si serviable la dernière fois. Très émue Kiki essuie une larme avant de remercier chaleureusement la vieille dame. Martha la servante allume alors la télévision pour assister au décollage du dirigeable. Mais de grands vents le secouent et ce dernier se détache et s'envole malgré la foule qui essaie de le retenir. Kiki en regardant de près aperçoit Tombo accroché au dernier amarre qui vient de se rompre. Paniquée, la jeune sorcière part en courant vers les lieux de la catastrophe. Dans la rue elle aperçoit le dirigeable qui dérive. C'est alors qu'elle remarque un vieil homme avec un balai. Elle le lui emprunte mais peine à décoller avec. Quand elle y arrive enfin, elle a encore plus de difficultés à le manier.

Pendant ce temps, le dirigeable s'est écrasé sur une tour et commence à perdre beaucoup d'hélium. Quand Kiki parvient à rejoindre Tombo, celui-ci est suspendu à une corde dans le vide. Mais la sorcière a beaucoup de mal à diriger son balai et n'arrive pas à saisir son ami. Malgré les encouragements de la foule, Tombo, épuisé, ne peut plus tenir et lâche prise ; Kiki plonge alors et parvient à le rattraper in extremis en plein vol. La foule en liesse accueille les deux héros. Jiji est aussi de la fête mais, lui, a définitivement abandonné la parole.

Pendant le générique de fin on apprend que Kiki s'est fait de nouveaux amis et est devenue très populaire dans la ville. Elle peut enfin écrire à ses parents pour leur annoncer que tout va bien et que, même s'il y a des moments où elle s'est sentie triste, elle adore sa nouvelle ville.


Précédent : Introduction et sommaire

Suivant : Personnages

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens