Longs métrages > La colline aux coquelicots > Résumé détaillé


La colline aux coquelicots : Résumé détaillé

Yokohama, 1963. Umi est une jeune fille de 16 ans qui vit dans une maison ancienne, tout en haut d’une colline surplombant la ville portuaire. Orpheline de père et ayant une mère qui voyage beaucoup pour son travail, elle doit s’occuper de l’entretien de la vieille bâtisse, reconvertie en pensionnat afin de pouvoir subvenir aux besoins de toute la famille. Chaque matin, Umi suit donc le même rituel : préparation du repas, nettoyage et rangement de la pension. Avant de partir au lycée, elle hisse dans le jardin des pavillons maritimes, hommage à son père mort en mer. Ce qu’elle ignore, c’est qu’un jeune homme lui répond tous les matins depuis un bateau en hissant à son tour des drapeaux...

  

Un jour, elle découvre qu’un mystérieux inconnu écrit un article sur ce signal dans le journal du lycée. Qui est-il, elle l’ignore... Plus tard, alors qu’elle déjeune avec ses amies, elle assiste à une scène inattendue : Shun, coqueluche de nombreuses filles, se jette du haut du Quartier Latin, vieux bâtiment qui abrite les clubs du lycée, pour plonger dans un bassin en contre-bas. En effet, la construction est menacée de destruction à cause de sa vétusté. Or les membres des divers clubs, tous masculins, s’opposent à cette disparition programmée. Devant ce saut spectaculaire, Umi se précipite pour aider le jeune homme... avant de le laisser retomber dans l’eau, exaspérée par le comportement fanfaron de Shun et de ses amis.

Le lendemain, sa petite sœur persuade Umi de l’accompagner au Quartier Latin pour obtenir une dédicace de la photo de Shun qu’elle s’est procurée à prix d’or. Umi refuse puis finit par céder. Arrivées dans le bâtiment, elles découvrent un intérieur poussiéreux et mal entretenu, que se partagent divers clubs, comme celui de chimie, de philosophie ou d’archéologie. Tout en haut se trouve le journal, où officient Shun et Shiro, délégué des élèves. Umi comprend à cet instant que le mystérieux jeune homme qui a rédigé un article sur elle et Shun ne font qu’un. Shiro lui propose d’aider ce dernier à recopier les articles pour les imprimer ensuite, lui-même étant débordé par ses diverses obligations. Umi accepte un peu malgré elle, tout en se réjouissant intérieurement de se trouver près du jeune homme.

Très attirés l’un par l’autre, Umi et Shun nouent une relation forte, entre amitié et amour. Mais ce lien fort est menacé par deux choses. Tout d’abord le directeur a décidé, avec le soutien d’une majorité d’élèves, de détruire le Quartier Latin. Umi va alors avoir une idée changeant la donne : elle invite toutes les filles du lycée à nettoyer la vieille bâtisse. Ainsi le bâtiment retrouve une deuxième jeunesse mais surtout les adolescentes trouvent enfin leur place au sein de cedernier, provoquant un retournement de situation au sein des lycéens. Tous sont désormais attachés au Quartier Latin et veulent sa sauvegarde, y compris s’il faut s’opposer au proviseur du lycée et au président du conseil.

  

Le deuxième évènement menaçant l’amour naissant entre Umi et Shun a lieu lors d’une fête au pensionnat. En effet, si Umi découvre avec ravissement que Shun répond à son message tous les matins depuis le bateau de son père, Shun découvre une photo de ce dernier... et s’aperçoit qu’il possède exactement la même chez lui ! Or, Shun est un enfant adopté et son père adoptif lui confirme que l’homme de la photo n’est autre que son père biologique. Le jeune homme serait donc le demi-frère d’Umi. Effrayé par cette découverte, il prend alors ses distances avec la jeune fille, tout en refusant de lui en donner les raisons.

Un jour, les élèves apprennent que le Quartier Latin va être détruit malgré sa rénovation. Les élèves décident d’envoyer Shiro, Shun et Umi afin qu’ils persuadent le président du conseil de revenir sur la décision du conseil de l’école. A la sortie du lycée, Shun décide d’avouer le terrible secret à Umi. Celle-ci est effondrée car elle aime Shun et ne peut se résoudre à renoncer à leur amour.

Le lendemain, les trois jeunes gens se rendent donc à Tôkyô et une intervention d’Umi réussit à persuader le président du conseil de se rendre au Quartier Latin, afin qu’il puisse constater la beauté de ce dernier. Shiro décide de rester surplace, tandis que Shun et Umi rentrent ensemble. Celle-ci lui avoue ses sentiments profonds et lui annonce qu’elle n’arrive pas à renoncer à leur histoire.

En rentrant tardivement le soir au pensionnat, elle découvre le retour de sa mère. Profitant d’un moment en tête-à-tête, elle lui demande si son père est effectivement celui de Shun. Sa mère lui explique alors qu’un jour, alors qu’elle était enceinte, son père est revenu avec un enfant dans les bras, c’était bel et bien Shun. Mais ce dernier était le fils d’un ami mort durant la guerre et n’avait plus aucune famille. Suite à une promesse, le père d’Umi avait donc adopté légalementl’enfant. Mais apprenant qu’un de ses amis pêcheurs avait perdu son bébé, il lui avait confié. Ainsi, Umi n’était donc pas la sœur de Shun.

  

Le lendemain, le président du conseil arrive à Yokohama. Il ne peut que constater le très bon état du Quartier Latin et l’attachement des élèves à ce lieu. Il décide donc de lever la menace qui pesait sur le bâtiment. C’est alors que le père adoptif de Shun lui demande de venir immédiatement au port : un homme peut tout lui expliquer sur sa naissance, mais son bateau est sur le point de partir. Umi et Shun se précipitent vers le port. Malgré les embouteillages, ils arrivent à monter à bord du bateau. Le capitaine du bateau est un des hommes de la photo. C’est en fait un ami qui confirme la version de la mère d’Umi. Il est très ému de rencontrer enfin les enfants de ses deux meilleurs amis morts à la guerre.

Les deux jeunes gens quittent alors le bateau heureux et rassurés. Toux deux peuvent regarder l’avenir avec confiance, ensemble...


Précédent : Introduction et sommaire

Suivant : Personnages

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens