Longs métrages > Ponyo sur la falaise > Résumé détaillé


Ponyo sur la falaise : Résumé détaillé

Sous la mer par une nuit de Pleine Lune, des méduses, des poissons, des pieuvres et des crustacés s’agglutinent autour d’un étrange sous-marin. Debout sur le pont, un sorcier du nom de Fujimoto, protégé par une grande bulle, distille dans l’eau de mystérieuses potions qui attirent les créatures marines. Affairé, le sorcier ne se rend pas compte que sa fille, une petite fille poisson rouge, s’échappe d’un des hublots du sous-marin et s’éloigne sur le dos d’une méduse.

 

Il fait jour lorsque la petite sirène remonte à la surface près des terres. Mais à peine a-t-elle le temps d’apercevoir le petit Sôsuke sortir de la maison juchée sur la falaise qu’un bateau de pêche la prend dans ses filets. La sirène parvient à s’extraire de justesse, mais elle est coincée dans un bocal en verre.

Sôsuke, qui est descendu pour jouer sur la plage en contrebas, découvre la petite fille poisson rouge piégée. Il la sauve en brisant le verre, mais se coupe. À sa grande surprise, la sirène à demi inconsciente lui lèche le sang. Fasciné, il décide de la garder et lui donne le nom de Ponyo. Appelé par sa mère, Sôsuke se dépêche de remonter évitant quelques vagues menaçantes. Ces poissons d'eau ont été envoyés par le sorcier Fujimoto qui s’inquiète de voir sa fille aux mains d’un humain.

 

Sôsuke met Ponyo dans un seau d’eau et décide de l’emmener à l’école avec lui. Dans la voiture, il fait part de sa trouvaille avec sa mère Lisa. Lorsqu’il propose à sa sirène de partager son sandwich, Ponyo arrache et dévore la tranche de jambon. Le petit garçon est émerveillé par sa nouvelle amie.

L’école de Sôsuke se trouve juste à côté de la maison de retraite dans lequel travaille Lisa. A son arrivée, le petit garçon se doutant qu’il ne peut emmener Ponyo en classe met le seau à l’abri sous un buisson. Son refus de venir jouer intrigue ses camarades de classe. Alors qu’il retourne voir comment va Ponyo, une petite fille le surprend avec son poisson rouge. Quand elle déclare qu’elle ne le trouve pas beau, Ponyo l’asperge d’eau provoquant chez la petite fille une crise de larmes.

 

Sôsuke s’enfuit avec le seau vers la maison de retraite. Des dames âgées, assises dans leur fauteuil, se montrent plus enthousiastes à la vue de Ponyo. Seule Toki semble horrifiée de voir un poisson rouge à tête humaine qui, selon elle, est annonciateur d’un tsunami. Vexée par cet accueil, Ponyo l’asperge également d’eau, ce qui provoque des cris de terreurs chez la vieille dame. Sôsuke s’enfuit à nouveau et se cache en contrebas de la falaise.

Quand Sôsuke promet à Ponyo de la protéger, celle-ci prononce ces premiers mots, à la plus grande joie du petit garçon : « Ponyo aimer Sôsuke. » C’est alors que Fujimoto envoie de nouveau ses poissons d'eau. Cette fois Sôsuke n’a pas le temps de s’enfuir et le sorcier parvient à reprendre sa fille. Sôsuke est bouleversé et Lisa, qui est venue le récupérer dans l’eau, parvient difficilement à le consoler.

 

Le soir, de retour à la maison, Lisa apprend que son mari, qui travaille sur un bateau de pêche, ne pourra une nouvelle fois pas rentrer. Sôsuke et elle doivent se contenter, lorsqu’il passe au large, de communiquer avec lui avec des signaux lumineux. La mère et son fils se redonnent mutuellement du courage.

Dans la demeure sous-marine de Fujimoto, Ponyo, enfermée dans une bulle d’eau, se rebelle contre son père. Alors que lui a abandonné sa condition d’être humain pour vivre dans la mer, Ponyo affirme son désir de devenir humaine. Lorsque des bras et des jambes lui poussent, Fujimoto, comprend qu’elle a avalé du sang humain. Paniqué, il est contraint de lui jeter un sortilège pour l’empêcher de se transformer et l’endormir.

 

Quand il quitte la pièce, les petites sœurs de Ponyo se coalisent pour la libérer de sa bulle. Libérée du sortilège, Ponyo peut de nouveau se transformer et elle décide de rejoindre Sôsuke sans tarder. Mais au passage elle libère par inadvertance les élixirs de vie que son père accumulait dans le but de faire revenir le monde à l’époque du dévonien.

La sortie de Ponyo accompagnée par ses sœurs sous la forme de poissons-vagues, déclenche un tsunami et une tempête. A l’approche de la tempête, les parents viennent chercher leurs enfants à l’école. En attendant que Lisa termine son service à la maison de retraite, Sôsuke offre des origamis à ses amies pensionnaires. A Toki, il offre un pliage en forme du bateau de son père mais la vieille dame n’y voit qu’une chauve souris.

 

Quand Lisa et Sôsuke partent enfin, la tempête bat son plein. Sur la route, longeant la falaise, des vagues immenses semblent les poursuivre. Sôsuke voit une petite fille courir sur les vagues derrière lui, sans reconnaitre Ponyo. Quand ils arrivent à la maison, Ponyo se précipite dans les bras Sôsuke qui la reconnait enfin. Lisa saisit les deux enfants sous ses bras et les emmène à l’abri.

Ponyo découvre la maison de Sôsuke avec émerveillement. Son excitation est telle qu’elle court et saute partout. Lisa et Sôsuke lui montre ensuite comment, à l’aide d’une antenne radio et d’un récepteur, ils communiquent avec Kôichi lorsqu’il est en mer. Mais à cause de la tempête ils ne parviennent pas à le joindre ce soir. Ponyo découvre enfin les délices des repas d’humains lorsque Lisa lui sert du lait au miel puis des nouilles instantanées avec du poireau émincé, un œuf et du jambon. Epuisée par sa journée, Ponyo s'endort rapidement.

 

Remarquant que la mer s’est calmée, Lisa décide de se rendre à la maison de retraite et demande à Sôsuke de veiller sur la maison et Ponyo. D’abord réticent de laisser sa mère partir sans lui, le petit garçon finit par accepter.

Au large Kôichi et son équipage aperçoivent ce qu’ils prennent au début pour les lumières d’une ville. Il s’agit en fait d’un cimetière de bateaux. Leur malaise se transforme en panique lorsque le moteur du navire s’arrête. Heureusement, la divinité de la mer, Gran Mamare, passe en illuminant les eaux et fait redémarrer le bateau, laissant l’équipage hébété mais reconnaissant.

Gran Mamare vient en fait rejoindre Fujimoto posté près de la maison de Sôsuke. Fujimoto l’informe que Ponyo a goûté du sang d’humain et libéré les élixirs de vie qu’il rassemblait, rompant ainsi l’équilibre de la terre. Le rapprochement de la Lune et la montée consécutive des eaux, la chute des étoiles sont autant de manifestations annonciatrices de la fin du monde. Mais Gran Mamare lui rappelle une vieille croyance qui dit que si Sôsuke reste fidèle à son amie et que Ponyo renonce à ses pouvoirs magiques, elle pourra rester humaine. Fujimoto n’est pas rassuré mais Gran Mamare décide de faire confiance aux deux enfants

 

Le lendemain matin, le beau temps est revenu. À leur réveil, Ponyo et Sôsuke découvrent le paysage complètement inondé. Lisa n’est pas rentrée et les deux enfants décident d’aller la chercher. Ponyo utilise ses pouvoirs magiques pour agrandir le jouet bateau de Sôsuke et la bougie qui sert à le propulser. Ils prennent quelques provisions et partent pleins d’optimisme sur leur petite embarcation.

Pendant leur voyage, ils observent les créatures évoluant sous l’eau limpide. Sôsuke reconnait des poissons de l’ère dévonienne. À un moment, il croise une barque avec un couple et leur bébé. Ponyo est fascinée par le bébé et décide de lui offrir une partie de ses provisions. Mais c’est sa mère qui les prend. Ponyo est outrée, mais la mère lui explique que le bébé est trop petit pour manger directement, mais profitera de toutes ces bonnes choses quand il boira son lait.

 

Passe alors une parade de bateaux emmenant des habitants du port aux abris. Ils informent Sôsuke que Lisa est partie vers l’école. Sur le chemin la bougie propulsant le bateau finit par être entièrement consommée. Sôsuke demande à Ponyo de lui en agrandir une autre, mais la petite fille a très sommeil et n’y parvient pas. Elle s’endort sur le toit du bateau et Sôsuke est obligé de pousser l’embarcation à la nage. Il finit par atteindre une colline où il peut mettre pied à terre. Il était temps car le sortilège de Ponyo s’estomper et le bateau jouet reprend sa taille normale.

C’est alors que Sôsuke remarque sur le haut de la côte la voiture de Lisa. Il s’y précipite mais la voiture est vide. Ponyo, qui s’est réveillée, rejoint le petit garçon pour le consoler et les deux enfants repartent à la recherche de Lisa main dans la main.

 

Pendant ce temps sous l’eau, la maison de retraite est protégée dans une immense bulle. Les pensionnaires semblent avoir retrouvé leur forme de jeunesse. Fujimoto leur annonce que Sôsuke et Ponyo vont arriver et qu’ils devront passer un test. Lisa est également là, en grande conversation avec Gran Mamare. Elle attend son fils et les vieilles dames se joignent à elle pour souhaiter bon courage à Sôsuke.

Ce dernier, accompagné d’une Ponyo toujours très ensommeillée, va en avoir besoin. Il arrive d’abord devant un tunnel menaçant. Un peu effrayé, il prend son courage à deux mains pour le traverser. Au milieu du tunnel, Ponyo tombe littéralement de sommeil et commence à redevenir un poisson. Sôsuke, la soutenant d’abord puis la portant dans ses bras, se dépêche de sortir du tunnel pour retrouver la mer et la plonger dans l’eau. Mais elle ne se réveille pas.

 

Le petit garçon commence à paniquer. C’est à ce moment que Fujimoto surgit hors de l’eau et lui demande de venir avec lui rejoindre sa mère et les vieilles dames. Mais Sôsuke se méfie. Ce sentiment est conforté par Toki qui crie depuis un petit ilot qu’il ne faut pas faire confiance au sorcier puisqu’il a enlevé Lisa et les autres pensionnaires. Fujimoto, exaspéré, dit qu’il n’y pas de temps pour ses atermoiements, car la Lune se rapproche dangereusement de la terre et que seul Sôsuke peut sauver le monde d’une catastrophe imminente. Ne l’écoutant pas, le petit garçon tente de s’enfuir avec Ponyo. Fujimoto n’a plus d’autres choix que d’envoyer ses poissons d'eau pour emmener les deux enfants et Toki de force.

Quand tous arrivent à la maison de retraite, passées les retrouvailles, Sôsuke et Ponyo doivent passer leur test. Gran Mamare explique que Ponyo a brisé l’équilibre de la nature pour devenir humaine. Pour qu’elle puisse le rester sans menacer le monde, il faut un humain qui la comprenne et l’accepte telle qu’elle est. Sôsuke déclare qu’il l’aimera toujours qu’elle soit humaine, sirène ou poisson. De son côté, Ponyo doit abandonner la magie pour devenir humaine, ce qu’elle accepte sans hésiter.

 

Le test réussi, les sœurs de Ponyo ramènent tout le monde à la surface et Ponyo se transforme définitivement en petite fille.


Précédent : Introduction et sommaire

Suivant : Personnages

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens