Hommages > Ghibli et la BD occidentale > Encyclopédie évolutive > G


Ghibli dans la BD occidentale : G

GALLY

Je ne sais plus exactement à quelle occasion j'ai découvert le travail d'Hayao Miyazaki ; sûrement à la sortie de Princesse Mononoke, ou alors c'était avec Totoro... Quoi qu'il en soit, à l'époque, je dévorais les films d'animation et j'allais voir tout ce qui sortait au cinéma. Miyazaki m'a conquise par son côté onirique et étrange. Toutes ces bestioles, ces entités, ces monstres dont on n'explique pas vraiment la présence mais qui sont là et vivent. C'est fascinant. J'ai un ami passionné d'animation, c'est lui qui m'a fait découvrir beaucoup de ces films. A chaque fois c'est un vrai plaisir. La qualité de l'animation, les thèmes, les personnages vivants et atypiques... ça change des niaiseries de Disney...
Je n'ai pas (encore) vu tous les films Ghibli mais j'en aime beaucoup pour diverses raisons... Le côté fascinant de Chihiro, la poésie de Mononoke, l'absurde de Pompoko, l'humour des Yamadas... mais si je ne devais en retenir qu'un seul ça serait Totoro parce que je retrouve mon âme de gosse, que je rêve de monter dans un Chatbus ou de dormir sur le ventre de Totoro... ça me met systématiquement de bonne humeur ! J'ai repris sa noiraude à deux trois reprises parce que j'aime cette petite bestiole rigolote avec de grand yeux... J'aimerais avoir un imaginaire comme celui de Miyazaki :) *soupir*


© Miss Gally et studio Ghibli.

© Miss Gally et Totoro.

GOMES François

J'ai été bercé par les réalisations de Miyazaki étant petit, mais je ne savais pas que c'était lui. Par exemple Sherlock Holmes, je suis un grand fan ! J'ai d'ailleurs la série en dvd et je les fais découvrir à mon fils en ce moment. Bonne excuse pour les revoir moi aussi ! Il y a aussi le long métrage de Lupin (Le Château de Cagliostro NDR) !!
J’ai vraiment découvert son nom avec La Princesse des étoiles, bé oui en France a l'époque c'était pas Nausicäa… je ne l'ai pas vu non censuré et il parait qu'il ne le sera pas lors de sa sortie en salle en octobre, j'ai hâte !!! Puis ça a été Totoro, Kiki, Porco Rosso etc… Tout plein de bonnes choses dans ma face.
Je pense que ce qui m'a séduit c'est la vie qui se dégage de son œuvre. Ca grouille de vie, ça bouge, c’est plein de gaieté, de mystère... Il y a le rêve et tous ces sentiments qu'il arrive si bien à mélanger ; les personnage attachants et leur profondeur aussi, et puis la finesse des décors : tout un ensemble qui fait que l'on est touché au coeur !

Détail d’un décor d’une bd non éditée et celui du Château de Cagliostro.

Curiosité oblige, je me suis ensuite intéressé au reste de la production des studios Ghibli !! Je crois qu'il y en a que deux que j'ai pas vu : Mes voisins les Yamada et On your mark. Sinon,  Le Tombeau des lucioles est magnifique, j'adore aussi Souvenirs goutte à goutte, j'ai bien aimé Le royaume des chats, Pompoko aussi est pas mal mais je suis pas super fan… Je me sens de toute façon plus proche de l'univers graphique et de la façon de raconter de Miyazaki !
Difficile de choisir mon préféré, mais bien que je sois un grand fan de Totoro, de la façon dont on y montre la nature, je dirais que c’est Porco rosso. L'histoire est tellement belle, l'humour  vraiment bien dosé, c'est romantique, les musiques sont belles, et la fin est superbe...
Si je suis influencé dans mon propre travail ? Ohhh que oui et pas qu'un peu, surtout pour les décors... Bien que je travaille essentiellement en noir et blanc, je décortique les art books de ses films pour  voir comment je peux dessiner les arbres, la mousse, les murs, tous ces détails qui font qu'un décor est beau.

Détail d’une planche des Terres de Sienn.

Je me suis d'ailleurs acheté le livre sur les décors (l'Art book de Kazuo Oga NDR) et la façon de peindre des studio Ghibli qui est sorti il n’y a pas longtemps. C'est pas évident car je doit trouver le trait et la façon d'encrer…

Par contre,  pour les personnages, je ne suis pas trop influencé car j'ai eu d'autres influences même si j'ouvre aussi souvent que possible les mangas de Nausicäa. C'est simple mais ça vit tellement bien ! Je  me rends compte aussi que même pour ce qui est des couleurs je suis influencé puisque pour mon blog j'ai fait quelques colos à l'aquarelle car c'est rapide !

Je trouve l'histoire du Château ambulant un peu plus complexe que les autres et graphiquement c'est toujours aussi beau. J'aime beaucoup les personnages et les idées. De plus, on voit très peu ce qui a été fait en 3D et c'est magique encore une fois… Même s’il est très beau ce n'est pas mon préféré ! On retrouve trop de choses de ses précédents films dans celui-ci mais ça n'en reste pas moins, un très très bon film !
Concernant l’avenir de Miyazaki, j’en reviens a ce que j'ai dis avant : son dernier film est, à mon sens, graphiquement  un melting pot de tous ses films, et l'histoire est une adaptation !! Je pense qu'il a encore beaucoup de choses à dire et à nous montrer mais après c'est à lui de creuser, de chercher et d'être influencé aussi par ce qui l'entoure ! Il a tellement fait de bons films que chaque fois, on se dit que le suivant sera moins bon. Pourtant, on est toujours aussi heureux quand on sort de la salle de cinéma  et on se dit encore encore...

Quant à Gedo Senki, la bande annonce est vraiment alléchante (j’ai l’impression de voir un peu du Nausicäa, ça grouille de vie encore) mais j'espère qu'il pourra se détacher de l'influence de son père pour qu'il ait sa propre personnalité. Pour le moment, vu la bande annonce, ont dirai du papa Miyazaki… Bien qu'il dise ne pas s'en mêler, j’attends de voir.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le forum.

GRELIN

Illustration inédite © Grelin.

GUALDONI et TURCONI

Maison de jeu d’inspiration Miyazakienne dans Akameshi. Soleil.

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens