Hommages > Ghibli et la BD occidentale > Encyclopédie évolutive > P


Ghibli dans la BD occidentale : P

PENA Nancy

Hommage à Totoro et Gally

PEETERS Frédérik

© Frédérik Peeters

PEYROUS Clément

« Totoro dans la brume »

PLESSIX Michel

Le Vent dans les sables, Delcourt. Le plus célèbre pilote de l'adriatique...

Détail

POIPOIPANDA

Part 1/ Mafalda, Snoopy, Les Boondocks, Pim Pam Poum, Fuku-chan, Calvin et Hobbes, Nancy, Nos Voisins les Yamada, Hägar Dünor le viking, Garfield et bien d'autres comic's strip sont-ils des incontournables parmi tes lectures et ont-ils joués un rôle dans ton envie de dessiner des bds au format court sur ton blog ?

- Je connaissais et appréciais plus ou moins les comics strips comme Mafalda, Snoopy, Hagar Dunor et autres, mais LA grande claque, ça a été Calvin & Hobbes, que j'ai découvert aux états unis en 87. Si ça m'a pas mal motivé pour apprendre mieux l'anglais, ça m'a surtout marqué tant au niveau du dessin : noir et blanc et coup de pinceau nerveux, qu'au niveau de la narration : concise et intelligente. J’ai beaucoup recopié de strips et illustrations de Mr Watterson (pour m'entraîner au pinceau) et ça reste un modèle pour moi. Le format strip de 3 ou 4 cases étant beaucoup plus exigeant que le gag en une page, je ne m'y suis mis que tout récemment. Pour les Yamadas, je ne savais pas que l'anime était tiré de strips, et donc, je découvre ça depuis peu avec délice…

Le format d'histoires dessinées en peu de cases ne semble pas rencontrer un fort succès chez les éditeurs français, contrairement aux Usa ou au Japon, alors qu'il fait fureur sur de nombreux blogs de dessinateurs. Penses-tu qu'il s'agisse d'une question culturelle, d'un manque de prépublication dans la presse quotidienne ou bien d'autres raisons ?

- La page de strips est une institution aux états unis (je ne sais pas pour le japon), et c'est donc un format naturel là bas. En France, même si quelques tentatives ont été faites dans quelques journaux, c'est resté très anecdotique. Les deux formats comiques reconnus par chez nous sont plutôt le dessin de presse et la page complète. C’est culturel.

Part 2/ Peux-tu nous parler de ton rapport avec les films du studio Ghibli (comment as-tu découvert, qui, quoi, quand, où ?). As-tu vu Mes voisins les Yamada d'Isao Takahata et si oui qu'en as tu pensé, qu'as tu ressenti en le voyant ? Emu, amusé, captivé tout seul ou en famille, as-tu un souvenir marquant et magique lié au visionnage d'un Ghibli ?

- J'ai tout particulièrement apprécié Mes voisins les Yamadas pour leur côté tranches de vie sans importance, mais qui mises bout à bout présentent une véritable réflexion sur la vie et la famille. Les quelques tours de force comme le discours du père au mariage ou le "qui sera, sera" sont pour moi des purs moments de finesse, d'intelligence, bref, de bonheur.
Dans l’ensemble de la production, je crois avoir une préférence pour Le voyage de Chihiro, même si Totoro reste mon préféré, et il ne faut bien sûr pas oublier que Kiki est excellent, Mononoké tchue sa mère, Pompoko dépote grave et Nausicäa arrache le slip ! Cependant, Porco Rosso me fait chier, Laputa m'endort et je n’ai toujours pas vu Le Château ambulant...

Quoi qu’il en soit, le visionnage d'un Ghibli, que ce soit seul ou en famille, reste un souvenir marquant et magique. Fan, moi ? Jamais ! ^_^

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens