Hommages > Ghibli et la BD occidentale > Yoann


Totoro dédicaces : mai 2004
Yoann

L'auteur :

Né en 1971, le 8 octobre à Alençon dans l'Orne.
Après un bac arts-plastiques, il est reçu à l'école des Beaux-Arts d'Angers, ville qu'il habitera 8 ans. Aux Beaux-Arts, il rencontre Eric Omond, qui devient vite son scénariste favori ainsi qu'un de ses meilleurs amis. Il s'ouvre aussi sur l'art contemporain, la vidéo, la photo, la communication et cessera même, la BD durant un an et demi. Il publiera néanmoins Phil Kaos dans la revue "Deadline" en Grande Bretagne ainsi que Dark Boris dans la revue "Inkling".
Le cycle des Beaux-Arts s'achève et il entrera au CNBDI d'Angoulême comme objecteur de conscience durant 10 mois, il est alors concepteur d'outils pédagogiques et animateur de cours de BD.
Avant de quitter Angers pour Nantes, il crée l'association "La Boîte qui fait Beuh" regroupant de jeunes auteurs prometteurs tels qu'Olivier Supiot, Nathalie Bodin, Boris Beuzelin, Olivier Martin, Lionel Marty, et d'autres... Il réalise dans le même temps le premier album de Toto l'ornithorynque en 1997 et connaît ainsi un vrai succès critique et public.

Skilafé :

La rencontre :

Lundi 31 novembre 2003. C'est aujourd'hui le dernier jour du salon du livre jeunesse de Montreuil et c'est aussi le jour des professionnels. En version traduite, ça veut juste dire que le salon est réservé à toute personne ayant vaguement un rapport professionnel quelconque avec les bouquins. Pour moi, ça signifie juste moins de monde, donc moins d'attente pour voir Yoann. Effectivement, j'ai déjà passé un sacré bout de temps dans ce salon et j'espère ne plus y traîner longtemps mes guêtres. Mais bon, là c'est pour la bonne cause parce que quand je vois le travail graphique de cet auteur et sa maestria avec la couleur directe, je me prends à rêver d'un beau totoro. Ah...Toto l'ornitho et Totoro...
J'en suis là de ma rêverie lorsque mon ami Julien me rejoint à l'entrée du bâtiment. Il n'y connaît pas grand-chose en bd mais souhaite que je le guide pour faire un cadeau à sa copine.
- Euh, Toto l'ornithorynque tu vas voir c'est super !...
Hop, comme ça, ni vu ni connu, mon pote m'accompagne pour la dédicace. Seulement, arrivé sur le stand Delcourt, l'artiste se fait désirer. Le bon côté de la chose, c'est que ça me laisse le temps de découvrir le travail d'Alexis Nesme qui lui, est bien là. Je connaissais un peu Les gamins, sa série écrite par Eric Omond (le scénariste fétiche de Yoann) car nous les avons à la bibliothèque, mais je découvre complètement Grabouillon. Il s'agit d'une bd pour les plus petits, entièrement réalisée dans une très jolie 3D chatoyante. Le jeune auteur fut sympa, sa bd m'enchanta, et comme Yoann n'était pas là, je fus sensible aux chants de la sirène achat. J'obtenais ainsi ce joli totoro avec la pétulante Pétunia :

La tutue pouette pouette la voilà, la Totoro-mobileuh...

Tandis qu'Alexis Nesme termine mon dessin, Yoann prend place et regarde les planches d'apprentis dessinateurs qui montrent leurs travaux. Bin oui, c'est aussi ça la journée pro. Puis, Julien tend son bel album et Yoann se saisit d'un bic pour entamer la dédicace.
- Pourquoi êtes-vous à la journée professionnelle, c'est quoi votre rapport avec les livres ? demande t-il à mon camarade.
- Je suis bibliothécaire au chômage. Et dites, c'est rigolo vous faîtes pas comme votre voisin, vous faites les dédicaces au stylo vous ?
- Oui, pas besoin d'esbroufe moi, c'est pas comme d'autres ! Dixit en raillant gentiment Nesme. Et puis c'est pas des originaux qu'on doit vous faire, c'est juste des petits dessins. Je n'ai aucune envie de retrouver ensuite mes albums sur Ebay aux enchères.
A ce moment là, je me dis que le rapport auteur-public est complètement perverti. A cause d'un phalanstère de blaireaux qui vendent leurs albums dédicacés avec une plus-value, certains auteurs en viennent à tenir le même discours que Yoann. Tristounet tout ça, même si je ne découvre rien. Ainsi, arrive mon tour.
- Et vous, c'est quoi votre rapport avec le livre ? S'enquière Yoann
- Oh ben, j'en ai lu un une fois...
Sourire instantané de Julien où je peux lire « mais quel abruti ce Loïc... ». Je sais, je sais.
Puis, je fais ma demande totoresque qui à mon presque étonnement est acceptée.
- J'étais sûr que vous alliez me demander une fille à poil (« encore ?! »). Et vous en demandez beaucoup comme ça des totoros ?
- Bah, aux auteurs que j'apprécie oui.
- Et vous en faites quoi ? Un site Internet ? Hahahahahaha
Ce qui se passe là est très amusant car ce qui pour Yoann est une bonne blague, s'avère pour moi un déclic final. Ca fait déjà un petit moment que cette idée me trotte dans la tête et que j'envisage d'écrire aux webmasters de Buta-connection, pour leur proposer de faire quelque chose avec ces dessins de Totoro. Sans le savoir, Yoann a déclenché quelque chose en moi...
Puis, Julien et moi saluons les deux auteurs afin de regagner nos pénates. Chouette!!! Deux nouveaux totoros!!! Ma collection s'agrandit en même temps que mon envie de la faire partager. Raconter ces rencontres, ces petits riens qui font mon grand plaisir. Pourquoi pas?..

Wawa et Totoro sont sur un rocher ! Mais où est Grogro ?

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens