Mangas de Miyazaki > Nausicaä de la Vallée du Vent > Résumé détaillé (2/2)


Nausicaä de la Vallée du Vent : Résumé détaillé (suite et fin)

Tome 5

À Shuwa, alors que Miralupa est placé dans une cuve afin de régénérer son corps mourant, son frère aîné, l’empereur Namulith, décide de reprendre les rênes du pouvoir. Il veille à la croissance du Dieu-guerrier et après s’être débarrassé de son frère, décide de mener combat à la tête des Hidolas, des guerriers mutants et immortels.

  

Pendant ce temps, Yupa et ses acolytes tentent de repérer Nausicaä parmi la population hagarde des Dorks. Alors qu’ils survolent la cité de Kabo, dévastée par les spores, ils tombent sur le vaisseau de Kushana et détruisent une corvette Tolmèque royale prête à l’attaquer. Malgré les relations tendues entre la princesse et Asbel, Yupa décide de recueillir à bord du Gunship Kushana et ses hommes. La jeune femme lui explique qu’elle a survécu à l’attaque des insectes grâce au conseil de Nausicaä : vider son cœur de toute peur et toute haine.

La princesse de la Vallée du Vent, quant à elle, tente de sauver les survivants Dorks menacés par la progression du fongus. Grâce à la télépathie de Chikuku, elle prévient tous les habitants des environs que le fongus mutant les menace et qu’ils peuvent se réfugier en hauteur. C’est épuisée qu’elle se pose à bord du vaisseau Dork de Chalka et qu’elle s’endort. Durant son rêve, elle se retrouve confrontée au moine, qui se révèle en fait être le Néant. Ce dernier lui assure que le grand raz-de-marée est bénéfique et qu’il mettra fin à la folie des hommes. Elle est sauvée de cet inquiétant spectre grâce à la chaleur qui émane de son cœur. Elle se réveille en sursaut après avoir entrevu une horde d’Ômu. Elle décide immédiatement de monter à bord de son Moeve pour vérifier son intuition. Son départ devant la colline de réfugiés provoque des prières spontanées parmi la foule, qui voit dans le Moeve la venue du mystérieux oiseau blanc de la prophétie. Chalka, furieux, fait cesser immédiatement ces manifestations, qu’il juge blasphématoires.

  

Nausicaä retrouve enfin l’Ômu de son rêve, qui se trouve à l’endroit exact où les quatre fongus mutants semblent vouloir se retrouver. Alors qu’il meurt doucement, sans crainte ou colère, Nausicaä comprend enfin la venue des Ômu. Ces derniers se sacrifient parce qu’ils pensent que le fongus mutant fait partie de la forêt et qu’en mourant, ils apaiseront sa peur et le transformeront en forêt, ne faisant plus qu’un. Nausicaä décide d’attendre la venue des Ômu.

Kushana, accompagnée de Yupa, est revenue à Sappata où ils constatent les ravages du fongus. Mais ils s’aperçoivent également que la troupe des chevaliers Tolmèques a été ravagée par les Hidolas. S’ensuit un combat sanglant où Kushana est enlevée par les mutants. L’arrivée massive des Ômu pousse Yupa à se rendre à l’empereur Namulith, qui guidait les Hidolas à proximité.

Yupa est désormais à bord du vaisseau royal Dork où il constate que les Ômu se dirigent tous vers les fongus mutants. Il apprend aussi le projet de l’empereur : se marier à Kushana pour régner sur ce monde agonisant. Cette dernière n’accepte qu’en l’échange du sauvetage de ses hommes réfugiés sur une colline.

  

Nausicaä ressent alors l’arrivée des Ômu et part à leur rencontre. C’est alors que le Néant la submerge à nouveau pour lui rappeler que ce fongus est le seul moyen de sauver la terre, constamment menacée par les hommes et leurs pulsions destructrices. Il rappelle également à Nausicaä qu’elle-même a tué et n’est pas innocente. Nausicaä décide alors de suivre jusqu’au bout le destin tragique des insectes. Elle monte sur le dos d’un Ômu et remarque que ce dernier n’éprouve aucune haine envers les humains. Il se rend vers la mort afin surtout de panser les blessures de la terre, dans un esprit paisible et serein. En arrivant au point de rencontre des fongus, elle se rend compte que les germes de la forêt ont déjà poussé, comme une réaction accélérée due au mélange du fongus et du corps des Ômu. Alors que le fongus s’apprête à se déverser sur elle, elle est avalée par un Ômu et disparaît...

Tome 6

Chikuku annonce à Chalka que son esprit a perdu toute trace de Nausicaä. Le général décide de partir à sa recherche. Il s’aperçoit que les Ômu se sont tous sacrifiés pour stopper le fongus, mais aussi que les maîtres-vers se sont tous réunis, ravis de voir que leur chère forêt a pris le dessus sur les Dorks. Alors que ce peuple honni de tous s’apprête à tuer Chikuku et Chalka, Selm arrive et en sa qualité d’homme de la forêt ordonne aux maîtres-vers de relâcher les prisonniers. Le jeune homme récupère alors le Moeve de Nausicaä et, accompagné de Chikuku et Chalke, part chercher Nausicaä. Ils découvrent cette dernière protégée dans une carcasse d’Ômu grâce à son sérum. La princesse est plongée dans un sommeil profond semblable à la mort. Un rayon de soleil perce à cet instant précis et provoque une gigantesque poussée de la forêt, contraignant le groupe à s’envoler. Mais les maîtres-vers assistent à la scène, voient en Nausicaä leur déesse et réclament violemment le corps inerte de la jeune fille. Seuls la colère de Selm et ses pouvoirs font cesser leur folie.

  

À bord du vaisseau royal, maître Yupa réussit à s’échapper en provoquant un véritable carnage chez les Hidolas. L’empereur ne s’en inquiète pas réellement et reconnaît alors à ses côtés l’esprit errant de son frère Miralupa. Ce dernier semble errer comme une âme en peine jusqu’à ce qu’il aperçoive Nausicaä au loin, dans la jarre volante. Son esprit parvient alors à se propulser dans le corps de la princesse. Selm fait atterrir en urgence leur engin volant et c’est médusé que Chalka aperçoit le vaisseau de l’empereur tiré sur ses propres troupes. En effet, l’empereur semble avoir décidé d’éliminer tous les alliés des bonzes afin de créer son propre pouvoir. Chalka décide de partir en laissant Nausicaä au soin de Chikuku et Selm.

À quelques centaines de mètres de là, Kurotowa et la bande de Mito tentent de reprendre des forces après l’assaut de Sappata. Grâce à Kui qui a senti la princesse, Kurotowa retrouve Nausicaä. Mais celle-ci semble souffrir énormément. Elle est en fait emprisonnée dans son propre esprit et doit faire désormais le choix de la vie ou de la mort. Selm décide de la guider dans cet univers aussi complexe qu’étrange. Nausicaä y retrouve ses chers Ômu mais découvre surtout le secret de la « Mer de la décomposition » : une fois la terre purifiée, la « Mer de la décomposition » se putréfie et laisse à nouveau place à une nature pure et sans souillure. Selm propose alors à Nausicaä de se réveiller et de le suivre dans la Forêt afin de vivre avec lui. Mais Nausicaä appartient au monde des hommes et choisit de revenir parmi les siens. C’est avec joie que son réveil est accueilli, notamment par les maîtres-vers, cachés dans la montagne et la prenant toujours pour leur déesse, mais aussi par Mito, ravi de retrouver « sa » princesse.

  

A Tolas, la capitale Tolmèque moribonde, le roi Vuh décide de lancer une vaste offensive contre les Dorks, en laissant de côté ses deux fils survivants. En même temps, dans la Vallée du Vent, un vaisseau Dork fuyant l’empereur s’écrase et les rescapés sont recueillis par le peuple de Nausicaä dans un esprit de paix et de fraternité.

Après avoir conquis les maîtres-vers, Nausicaä décide de repartir vers le conflit afin de tenter d’apaiser les tensions entre les peuples Dork et Tolmèque. Elle arrive juste à temps pour sauver Chalka de la lapidation décidée par l’empereur. Chikuku révèle alors être un descendant de Kulubalka, ancien empereur Dork destitué par le Saint Empereur. Grâce aux pouvoirs du petit garçon, Nausicaä convainc le peuple d’abandonner la haine qu’il a pour le peuple Tolmèque, mais c’est alors que deux vaisseaux Dorks surgissent transportant le Dieu-guerrier élevé par les Dorks. Asbel, accompagné de la tribu de Mani et de Kecha, arrive en renfort auprès de Nausicaä et l’aide à tuer les hidolas. Il confie également à la princesse la pierre qu’il prétendait avoir jetée.  Nausicaä décide alors de tuer le Dieu-guerrier en le faisant s’écraser sur le vaisseau de l’empereur. Mais le fœtus se rompt et le Dieu-guerrier se libère. Yupa, caché à bord, intervient pour sauver Nausicaä d’un assaut d’Hidolas et assiste, médusé, à l’invraisemblable : le Dieu-guerrier perçoit Nausicaä comme sa mère et donc l’empereur comme son ennemi. Il détruit d’abord la pierre d’Asbel puis décide de faire payer à Namulith la douleur de Nausicaä. Celui-ci, terrassé, décide de se réfugier à l’intérieur du vaisseau, où Kushana a repris le pouvoir.

Tome 7

Namulith, mourant, confie à Kushana que tout a été prédit par le maître du cimetière de Shuwa. La princesse Tolmèque se rend alors sur le dos de l’appareil et constate que le Dieu-guerrier obéit à Nausicaä qu’il prend pour sa mère. La jeune fille décide alors de partir pour Shuwa, où tout semble converger. Le Dieu-guerrier, par un étrange pouvoir, réussit à s’envoler en emportant Nausicaä au creux de sa main. Mais le vol le fatigue énormément et il se décompose petit à petit, empoisonnant ainsi Nausicaä. Ils sont contraints de se poser en pleine tempête de neige à quelques centaines de mètres des frères de Kushana, eux aussi immobilisés. Des éclaireurs Tolmèques se font tuer par le Dieu-guerrier, malgré les supplications de Nausicaä. Le géant se comporte en fait comme un jeune enfant capricieux n’obéissant qu’à sa maman. Nausicaä décide alors de se comporter comme telle et donne un prénom à cet être, Oma, ce qui signifie « innocence » en Eftar. Dès lors, le Dieu-guerrier mûrit immédiatement et il décide d’obéir à Nausicaä et, s’appropriant les idées de sa « mère », d’incarner la justice. Mais Nausicaä, trop faible, s’évanouit alors que les frères de Kushana s’emparent d’elle et l’utilisent comme outil de chantage auprès d’Oma. Ils décident de continuer le chemin vers Shuwa et d’utiliser le Dieu-guerrier contre leur père.

  

Pendant ce temps, les hommes-vers décident de sacrifier tous leurs vers et d’abandonner tous leurs équipements afin de monter à bord du Gunship et de retrouver Nausicaä. Quant à Kushana, celle-ci essaie d’obtenir un vaisseau afin elle aussi de mettre le cap sur Shuwa et d’en découvrir les mystères. Cette demande est très mal perçue des derniers combattants Dorks, qui y voient une poursuite de la guerre. Des femmes Dorks réussissent à monter à bord du vaisseau pour poser des bombes, mais elles sont interrompues à temps par maître Yupa, qui sacrifie son bras en faisant éclater la bombe dans sa main. Il interrompt ensuite immédiatement Kurosawa, qui s’apprêtait à contre-attaquer les Dorks. Mais maître Yupa est obligé de s’interposer entre les tirs des Dorks et Kushana. Transpercé de part en part, il meurt dans les bras de Kushana. Mais sa mort n’est pas vaine puisque Chikuku réussit à créer l’illusion de la présence du vénérable du Clan Mani, apaisant ainsi les esprits belliqueux.

Nausicaä perçoit immédiatement la mort de son cher maître et constate également la mort de Teto. En larmes, elle appelle Oma, qui vient la récupérer dans le vaisseau impérial et en profite pour kidnapper les deux frères de l’empereur. Elle le fait poser ensuite prêt d’un arbre pour enterrer son fidèle ami. Oma, à bout de force, s’écroule et Nausicaä est recueilli par un étrange personnage, visiblement un gardien de chèvres. Celui-ci fait entrer Nausicaä et les deux frères dans un lieu étrange. Nausicaä se réveille dans un bain régénérateur et découvre des lieux aussi merveilleux qu’agréables. Mais le rappel de la mort de Teto lui rappelle sa quête initiale et la pousse à quitter le palais idyllique. Elle s’aperçoit avec horreur que le lieu est peuplé d’Hidolas et comprend qu’elle se trouve au sein du jardin de Shuwa, habilement dissimulé depuis les airs. Elle tente de s’échapper et ses appels au secours sont entendus par les maîtres-vers qui survolent la région à bord du Gunship et qui retrouvent les traces d’Oma.

  

Nausicaä, non loin de la sortie, retrouve le gardien du jardin, qui prend alors les traits de sa propre mère. Mais la jeune fille n’est pas dupe de la supercherie. Le gardien lui révèle alors qu’avant elle, il avait déjà un jeune disciple qui avait réussi à s’enfuir avec des Hidolas. Il s’agissait du père de Namulith et de Miralupa. Ce dernier lui-même fut un homme bon durant une vingtaine d’années avant de devenir un tyran. Le gardien enjoint Nausicaä à rester afin d’éviter de devenir comme eux. Sur le point de vaciller, elle appelle Selm, dont l’esprit apparaît. Mais le gardien ne cesse d’argumenter et révèle un secret terrible que seul le peuple de la forêt connaît : une fois que la « Mer de la décomposition » aura achevé son travail, aucun être vivant ne survivra, trop habitué aux miasmes pour supporter l’air pur. Nausicaä comprend que cette adaptation de l’homme à ce milieu agressif n’est pas le fait du hasard, mais un choix délibéré de quelques hommes, qui ont été aussi créée cette « Mer de la décomposition ». Elle découvre également qu’elle se trouve en fait dans une réserve chargée de préserver toutes les espèces créées par l’homme qui doivent être transmises à ce monde purifié. Mais elle sent que derrière cet Éden se dissimule une part d’ombre, qui a aussi inventé Oma, le fongus ou le raz-de-marée et qui se trouve au cimetière de Shuwa. Nausicaä décide donc de quitter le jardin, tout en acceptant de donner son nom au gardien, preuve de sa confiance. En sortant, elle tombe nez à nez avec Mito et les maîtres-vers. Ne trouvent pas Oma, elle part à la tête de ces derniers vers Shuwa, persuadée de faire les mêmes erreurs que l’empereur Dork.

  

Dans la ville sainte, le roi Tolmèque prend très vite le dessus sur les bonzes et tente d’entrer sans succès dans le tombeau. L’arrivée d’Oma change la donne et grâce à son immense pouvoir, il crée une fissure dans le sombre édifice, mais il est gravement touché par un tir émanant du tombeau. L’explosion provoque une déflagration monstrueuse, détruisant ainsi toute l’armée Tolmèque. Nausicaä assiste de loin à la scène et révèle aux hommes-vers la raison de leur venue à Shuwa : elle doit sceller le tombeau, car de lui émane les plus sombres desseins. Elle rassure ses hommes en leur expliquant que la « Mer de la décomposition » purifie la terre et que bientôt, tous vivront dans un monde sain et sans pollution. Mais elle omet délibérément l’aspect le plus sombre de la vérité, à savoir la mort probable des hommes dans ce monde sans miasme.

Le roi Vuh et son fou sont accueillis par l’ordre religieux qui s’occupe du cimetière. Les hommes qui composent cette caste cherchent un nouveau souverain pour protéger le tombeau et le savoir qu’il renferme. Avide de pouvoir et d’immortalité, le roi pénètre dans le tombeau. Le Gunship, à proximité de l’explosion, se crashe au sommet du tombeau et Asbel y pénètre, découvrant un monde horrifique où les Hidolas sont nourris de cadavres, où les moines croupissent à force de vieillesse prolongée. Nausicaä arrive elle aussi, accompagnée de ses fidèles hommes-vers et rejoint le roi Tolmèque auprès d’une gigantesque sphère recouverte d’écriture sacrée. Les moines leur apprennent qu’il s’agit du maître du cimetière, détenteur de tous les savoirs. Chaque année, une nouvelle phrase apparaît, permettant aux moines d’accéder à la sagesse universelle.

  

Le maître du cimetière se réveille alors et scanne les esprits de l’empereur, de Nausicaä et du fou. Il leur demande alors de l’aider à le protéger afin de continuer son projet de purification du monde. Nausicaä s’oppose à lui avec détermination, en lui signifiant qu’il ne respecte pas le principe même de la vie en songeant à détruire l’homme tel qu’il est, en voulant réduire à néant le monde auquel elle appartient. Le gardien reproche à Nausicaä de vouloir protéger les instincts les plus abjects de l’homme et donc de mener le monde et l’humanité à leur perte. Mais la princesse clame haut et fort que chaque vie est respectable, aussi imparfaite fût-elle et que l’homme réussira à s’adapter à ce monde pur et sans miasme, comme il l’a toujours fait. Et que le cas échéant, il retournera au néant, comme toute chose en ce monde.

Sentant qu'il n'a pas de prise sur elle, le gardien du tombeau tente alors de détruire Nausicaä. Mais Mito, resté près du Gunship, réussit à faire éclater des missiles au cœur du tombeau, détournant ainsi l’attention du gardien. L’esprit de Selm s’interpose également entre Nausicaä et le gardien, suppliant la jeune fille d’appeler Oma. La princesse s’exécute et c’est mourant qu’Oma la rejoint et pulvérise le gardien. L’empereur Tolmèque couvre la jeune fille de son corps dans un dernier sursaut d’humanité. Asbel se glisse juste à temps dans une bulle protectrice pour emporter la princesse et la sauver d’une mort certaine.

  

Une fois l’explosion passée, Kushana et tous les survivants se posent près du tombeau et constatent les dégâts. Kurosawa a réussi à sauver le vieux Mito et la princesse Tolmèque aperçoit au loin la bulle protégeant Asbel, Nausicaä et l’empereur mourant. Nausicaä apparaît, recouverte du sang bleu-profond du gardien et est accueillie par une danse du renouveau des gardiens-vers. Kushana recueille les dernières paroles de son père, revenu à la raison, qui lui demande de rebâtir un empire où le sang ne coulera plus. Kushana accepte la régence, mais refuse de devenir reine. Quant à Asbel, Kecha se précipite vers lui pour l’accueillir en héros. Nausicaä et Selm, apparaissant en esprit, gardent le secret du gardien au fond d’eux, confiants en notre planète et en son sort.

La légende raconte que Nausicaä est restée en terre Dork. On raconte qu’elle serait retournée dans la Vallée du Vent une fois Chikuku adulte, mais qu’elle aurait aussi rejoint le peuple de la forêt et Selm. Kushana, elle, refondera le royaume Tolmèque, qui restera néanmoins une terre sans roi.


Précédent : Résumé détaillé (1/2)

Suivant : Personnages

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens