Mangas de Miyazaki > Nausicaä > Le monde de Nausicaä (1/3)


Le monde de Nausicaä : Histoire

Avant les 7 jours de feu, aux confins du monde eurasien se développait une société technologique. Celle-ci, grisée par son propre pouvoir, s’est mise même à créer des êtres vivants. Cette société fut à son apogée durant mille ans mais la guerre l’a ensuite ravagée.

Les 7 jours de feu

Sept jours ont suffi aux Dieux-guerriers, armes surpuissantes, abominations bio-mécaniques aux feux empoisonnés, pour anéantir l'ancien monde et polluer irrémédiablement la planète. Sur le sol rendu désertique par la pollution causée par cette civilisation disparue, un monde peuplé de nouvelles formes de vie fit son apparation. Une partie de la surface de la terre tendait désormais à se couvrir d'une forêt de bactéries géantes répandant des vapeurs empoisonnées et où seuls vivaient des insectes. Au début ce qu'on appelait la "mer de la décomposition" (ou Fukaï) n'était encore que confiné au coeur du continent...

L’Age de céramique

Trois raz-de-marée (ou Daikaisho) ont ravagé ensuite la terre. Ceux-ci sont une émanation violente de la Mer de Décomposition et provoque une avancée importante de la forêt.

700 ans après les 7 jours feu et 300 ans avant Nausicaa, le royaume d’Eftar réunit tous les futurs royaumes périphériques et cohabite avec la principauté dork et le royaume tolmèque. C’était une civilisation puissante, dotée encore d’une technologie avancée et relativement éloignée de la Mer de Décomposition.

Mais peu à peu la guerre civile gagne tout le royaume et les carapaces d’ohmus, matériau ultra-résistants, poussent les hommes à décimer ces derniers.La forêt entre alors dans une grande colère et provoque un raz-de-marée d’ohmus, le 3ème depuis la guerre des 7 jours. Les ohmus se lancent par milliers sur les cités du royaume, détruisant tout sur leur passage et semant des spores dans leur sillon. Le royaume fut anéanti en 20 jours et les survivants s’organisèrent en clans, très vite soumis par le royaume tolmèque.

   

La guerre entre Tolmèques et Dorks,  marque la fin de l’âge de la céramique.

Les raisons de la guerre tolmèque/dork

En terre dork, cent ans après le grand raz-de-marée, un jeune idéaliste s'empare du pouvoir avec le soutien de la population lasse des générations de rois tyranniques comme Kulubalka. Il fonde alors l'Empire dork et en fait une puissante théocratie, que reprennent ses héritiers Namulith et Miralupa.

A l'époque du récit du manga, l'empire tolmèque est menacé : depuis le Daikaisho, la forêt empoisonnée gagne progressivement du terrain. Les territoires frontaliers sont les plus touchés, et même dans les cités tolmèques, l'économie et la population déclinante subissent les effets du Fukaï.

Les terres habitables et les ressources naturelles commençant à devenir rares, le roi tolmèque Vuh finit par regarder du côté des vastes terres dorks encore relativement épargnées. Mille ans après "Les sept jours de feu", le royaume tolmèque déclare la guerre à l'empire dork.

Le déroulement de la guerre tolmèque/dork

Le roi Vuh déclare un ordre de mobilisation et demande à tous les états périphériques de rejoindre ses troupes. Afin de récupérer le dieu-guerrier et sa pierre le contrôlant, il va attaquer la cité, pourtant alliée, de Pejite. Lors de cet assaut, un avion va réussir à s’échapper et à s’écraser non loin de la vallée du vent. Avant de mourir, la princesse Lastel confie à Nausicaa la pierre tant convoitée par l’empereur.

Parallèlement à cet assaut, les trois princes tolmèques envoient les principales forces tolmèques attaquer les cités des fiefs dorks par la Mer Intérieure. Les troupes dorks, peu belliqueuses, s'enfuit dans l'arrière pays. Kushana, la fille du roi Vuh, doit quant à elle retrouver la pierre, mais aussi traverser la Mer de Décomposition  avec le soutien des troupes des peuples frontaliers pour attaquer les dorks par un autre front. Le convoi d’avions des troupes de Kushana est alors attaqué par Asbel, prince de Pejite, déterminé à se venger du massacre de son peuple. Malgré de nombreuses pertes, Kushana continue son avancée au-dessus de la mer de Décomposition.

Lors d’une pause près des lacs acides, les troupes tolmèques tombent dans un piège tendu par les Dorks, grâce à des renseignements fournis par un des frères de Kushana, prêt à tout pour l’éliminer. Malgré l’usage de commandos-suicides et une charge virulente d’ohmus, leur stratégie échoue, notamment grâce à l’intervention de Nausicaä. Non loin de là, des maîtres-vers, pourtant affiliés au Royaume tolmèque, trahissent ce dernier et monnayent avec les Dorks pour leur fournir des ohmus élevés en captivité.

Malgré des effectifs très amoindris, Kushana et Nausicaa décident de continuer vers les territoires dorks. Arrivées dans la province de Sappata, elles s’aperçoivent que les Dorks emploient l’usage des spores pour combattre les Tolmèques, au risque de condamner leur propre population civile. Elles réussissent à rejoindre les cavaliers du 3e bataillon de l’armée tolmèque abandonnés par le reste de l’armée et en proie à un siège des Dorks. Kushana, grâce à l’aide de Nausicaa, réussit à mettre en place une percée et à détruire les canons qui menaçaient continuellement le fort. Miralupa, effrayé par cette dernière et furieux de cette victoire, choisit alors d’envoyer les spores et les insectes sur Sappata mais l’expérience scientifique dérape, provoquant la folie des insectes et une extension dangereuse de cette création dork.

Kushana se rend à Kabo pour récupérer des vaisseaux afin d'évacuer ses hommes. Mais ses hommes subissent une attaque violente des insectes, qui provoque également la mort d’un de ses frères. Elle survit néanmoins au massacre et grâce à Yupa, elle retourne à Sappata pour tenter de sauver ses troupes. 

Un dieu-guerrier est transporté par un vaisseau vers le sud par les troupes dorks et est emmené à Shuwa afin qu’il grandisse. L’utilisation massive du fongus mutant a mis en déroute l’armée tolmèque, qui décide, dans son repli, de tout piller. La population dork se rebelle alors que le fongus continue de tout détruire sur son passage.

  

Miralupa voit son pouvoir renversé par son frère Namulith. Ce dernier reprend les rênes du pouvoir grâce aux hidolas, des dangereux mutants. C’est grâce à eux qu’à Sappata, il capture Kushana, qu’il rêve de voir devenir sa compagne afin de régner sur les deux empires moribonds. Les quatre fongus mutants, eux, fusionnent, mais sont stoppés dans leur folie destructrice grâce au sacrifice des ohmus.

Tandis que le roi tolmèque Vuh décide de mener lui-même l’offensive avec le reste de ses troupes, Namulith lance une vaste attaque au sein de son propre peuple en éliminant tous les moines et bonzes, qu’il fait passer pour les responsables du désastre. Il fait également venir le dieu-guerrier, en fin de gestation, afin de démontrer à son peuple et à Kushana la force qu’il incarne et de lancer son offensive. Mais l’arrivée de Nausicaa perturbe ses plans et le dieu-guerrier se retourne contre lui, provoquant par la même occasion la libération de Kushana et la mort de Namulith.

Lors d’un ultime sursaut guerrier entre Tolmèques et Dorks, Maître Yupa se sacrifie pour sauver Kushna et interrompre le cycle de la haine et de la vengeance entre les deux peuples.

Les principaux protagonistes de la guerre convergent ensuite vers la ville sainte de Shuwa, qui renferme les secrets de l’ancien monde. La  destruction du tombeau de Shuwa par Nausicaä et le Dieu guerrier marque la fin de la guerre et le début d’une nouvelle ère pour l’humanité qui, incertaine de son avenir, doit de nouveau se reconstruire.


Précédent : Création du manga

Suivant : Monde de Nausicaä (2/3)

A propos   -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens