Productions pré-Ghibli > Le château de Cagliostro > Résumé détaillé


Le château de Cagliostro : Résumé détaillé

Lupin et son complice Jigen, poursuivis par les gardiens du casino de Monte-Carlo, s'enfuient avec un impressionnant butin. Ils ne mettront pas longtemps à semer leurs poursuivants dans leur Fiat 500 jaune, juste assez grande pour les accueillir avec l'objet de leur délit. Mais, à peine ont-ils eu le temps de se réjouir de la fortune ainsi amassée, qu'ils se rendent compte que les billets qu'ils viennent de voler sont faux.

 

La déception passée, les méninges de Lupin tournent vite et, jetant les billets par la fenêtre, il décide de découvrir l'origine du réseau et de le contrôler. C'est un peu plus tard que l'on découvre nos deux amis à la douane de Cagliostro, un tout petit pays que Lupin soupçonne d'abriter le réseau de faux-monnayeurs.

 

Un peu plus loin, un pneu de leur voiture éclate et ils jouent la corvée à « pierre, feuille, ciseaux ». Intrigués par la course poursuite de deux voitures, une 2 CV et une limousine, qui viennent de les dépasser, Jigen se dépêche de changer la roue et Lupin redémarre en trombe pour sauver la jeune femme au volant de la 2 CV poursuivie.

 

Après une rocambolesque poursuite, ils arrivent à mettre hors d'état de nuire les hommes peu sympathiques au volant de la limousine. Mais la partie n'est pas gagnée : Lupin se rend compte que la jeune femme au volant de la 2 CV s'est évanouie. Il la sauve du précipice au prix d'une cascade périlleuse. Mais, la jeune femme, préoccupée par ses poursuivants, s'enfuit laissant derrière elle ses sauveurs ainsi qu'un de ses gants contenant une chevalière dont l'armoirie ressemble à un capricorne. Malheureusement, elle est capturée un peu plus loin sous les yeux de Lupin et Jigen, impuissants devant la situation.

 

La demoiselle est en fait Clarisse de Cagliostro, qui appartient à l'une des deux principales familles nobles du pays, mais qui est séquestrée par le comte de Cagliostro, représentant l'autre famille actuellement à la tête du pays. Depuis des générations, chaque représentant des deux familles a en sa possession une chevalière et la légende raconte que lorsque les deux chevalières seront réunies, un trésor sera dévoilé. Obsédé par ce trésor, le comte s'acharne à convaincre Clarisse de l'épouser afin d'avoir les deux chevalières à sa disposition.

 

Cet homme est cependant violent, arrogant et sans cœur. Il est satisfait que ses hommes aient pu rapidement ramener la fugueuse, mais il explose de colère quand il s'aperçoit que Clarisse ne porte plus sa chevalière. La bague est entre les mains de Lupin, à qui Clarisse a confié son destin. Lupin, toujours prêt à jouer les chevaliers servants, compte faire le maximum pour sauver la jeune fille des griffes du comte et dévoiler par la même occasion le trafic de faux billets.

 

Nos amis Lupin et Jigen s'en retournent, mais Lupin semble déjà avoir une idée derrière la tête : il emmène son compagnon jusqu'à un ancien palais détruit par les flammes d'un terrible incendie. Les deux hommes sont invités à déguerpir par l'ancien jardinier du palais. Jigen se doutant que Lupin lui cache quelque chose, le menace et tente de l'étrangler pour lui soutirer des aveux. Lupin lui avoue que s'il l'a amené jusqu'ici, c'est qu'il connaît bien le comte de Cagliostro pour avoir essayé de le cambrioler dans sa jeunesse.

 

C'est alors qu'un autogire, un engin volant, se pose non loin de là, sur le château de Cagliostro. C'est le comte lui-même. Celui-ci interroge son majordome sur l'identité des deux hommes qui ont tenté de sauver la princesse Clarisse et demande de les éliminer. Lupin et Jigen, après avoir pris un bon repas dans une auberge où ils ont déchiffré les inscriptions sur l'armoirie de la bague, prennent une chambre d'hôtel pour préparer leur plan d'action. Mais ils sont soudainement attaqués par les hommes de main du comte qui veulent les tuer et reprendre la chevalière. Lupin et Jigen ne peuvent que s'enfuir par les toits pour éviter ce combat inégal.

 

Les deux compères s'installent alors dans les ruines du palais dont ils font leur Q.G. et leur point d'observation du château. Le lendemain matin, un autre personnages les rejoint : il s'agit de Goemon, un samouraï ; il a été invité par Lupin pour l'aider à mettre en œuvre son plan. Lupin, l'œil rivé sur sa lunette télescopique, se rend compte qu'il y a de l'agitation au château : l'inspecteur Zenigata d'Interpol, mis au courant de la présence de Lupin dans les parages, vient de faire son apparition. Mais cela fait partie du plan de notre héros.

 

La nuit tombée, Jigen et Lupin se glissent dans l'aqueduc qui fournit l'eau au château. Mais ils sont rapidement séparés. Lupin est emporté par le courant et Jigen se voit contraint de faire demi-tour vers leur Q.G. Lupin, après un trajet semé d'embûches, parvient à s'introduire dans le château. En se faisant passer pour l'inspecteur Zenigata, il réussit à tromper la garde du comte. L'agent d'Interpol s'étant aperçu de la supercherie se lance à la poursuite de Lupin, mais ne réussit qu'à tomber dans les oubliettes du château.

 

En visitant le château, Lupin rencontre une vieille amie : Fujiko, qui se fait passer pour une gouvernante et dont on ignore alors les motivations. Fujiko indique a Lupin l'emplacement où se trouve la princesse Clarisse : une tour isolée, quasiment inaccessible du château. Notre héros grimpe sur les toits afin de pouvoir tirer une corde de la tour de la prisonnière jusqu'à lui en utilisant une fusée de sa conception, mais le vent s'en mêle et fait tomber la fusée. En tentant de la récupérer, Lupin glisse et commence à courir sur le toit emporté par son élan. Il joue le tout pour le tout : il saute de toit en toit et finit sa course accroché miraculeusement du bout des doigts à une pierre de la tour. C'est au prix d'un effort surhumain qu'il parvient à se hisser et à retrouver la princesse.

 

Il lui rend la bague qu'elle avait laissée dans son gant lors de leur première rencontre. Puis il promet à Clarisse de la sauver des griffes du comte de Cagliostro. Mais la princesse n'y croit pas, malgré la bonne volonté de son preux chevalier. Vexé, Lupin use de sa magie et de son charme pour offrir une rose à la princesse qui reprend espoir. Soudain, le comte, accompagné de ses hommes de main, s'introduit dans la pièce, s'empare de Lupin et le jette dans les oubliettes du château. Le comte tente d'arracher la bague de Clarisse que Lupin venait de lui rendre. Mais ce dernier entend la conversation du comte avec Clarisse grâce à un émetteur-récepteur dissimulé dans la bague. Il interrompt le comte et lui révèle qu'il est toujours en possession de la vraie chevalière. Le comte, fou de rage, ordonne à son majordome d'inonder les oubliettes et de récupérer la bague sur le cadavre de Lupin. Mais ce dernier n'a pas dit son dernier mot et s'en sort une fois de plus.

 

Lupin découvre dans les oubliettes tout un tas de cadavres, victimes de crimes politiques. En déchiffrant des inscriptions sur un mur, il apprend que depuis plusieurs siècles, les Cagliostro perpétuent des crimes politiques et fabriquent des faux billets pour gouverner l'économie mondiale. Lupin ne met pas longtemps à rencontrer l'inspecteur Zenigata qui se jette sur lui pour l'arrêter. Mais ce dernier se rend compte qu'il sont tous deux prisonniers. Lupin explique les méfaits de la famille Cagliostro et lui demande de s'associer pour révéler au grand jour ce vaste complot. Zénigata accepte à contrecœur. Pendant ce temps, les hommes ninja envoyés par le comte descendent dans les oubliettes pour récupérer la bague, mais ils sont surpris par Lupin et son nouvel associé qui les attendaient. Effrayés, les hommes du comte s'enfuient par les tunnels inondés, mais ils sont vite rattrapés par Lupin qui connaît maintenant la sortie.

 

En s'enfuyant, Lupin et Zenigata découvrent la salle du château qui contient toutes les presses servant à imprimer les faux billets. L'agent d'Interpol, effaré, essaie de rassembler les preuves alors que Lupin brûle les presses pour que les gardiens du château viennent ouvrir la porte qui leur bloque l'accès au château.

 

S'ensuit une course infernale qui se finit sur la plate-forme de décollage de l'autogire. Mais Lupin refuse de se rendre et, toujours en compagnie de l'inspecteur, part aux commandes de l'autogire sauver la princesse et Fujiko, enfermées dans la tour. Lupin laisse provisoirement Zenigata conduire l'engin pendant qu'il fait sortir Clarisse et Fujiko par le toit. Mais le comte et ses hommes sont là. Ils blessent Lupin par balle et récupère la bague. Tout semble perdu, quand Zenigata, par une manoeuvre maladroite sur l'autogire, réussit à sauver Fujiko et Lupin. Mais Clarisse n'a pas pu s'enfuir.

 

Quelques jours plus tard, on retrouve Lupin au lit, le corps couvert de bandages, affaibli par ses blessures. A son chevet, Jigen, Goemon et Carl, un vieux chien qu'il connaît bien, accompagné de son maître : l'ancien jardinier du palais. Lupin raconte alors comment il a connu Clarisse alors qu'elle n'était encore une enfant ; lorsque, il y a bien des années, il est sorti blessé de sa tentative de cambriolage du château de Cagliostro, elle l'a sauvé en lui apportant à boire. Soudain, Lupin reçoit un message ; c'est Fujiko qui le prévient du mariage prochain de Clarisse et du comte de Cagliostro.

 

Lupin, à peine remis de ses blessures, parvient a s'introduire dans la cérémonie du mariage en se déguisant en prêtre de cérémonie. Alors que tous les médias sont présents pour célébrer l'événement, il dévoile au grand jour les crimes politiques que les Cagliostro ont perpétué pendant des siècles ainsi que la fabrication de faux billets. Avec l'aide de Jigen et Goemon, Lupin réussit à s'enfuir avec la princesse, mais ils sont vite pris en chasse par le comte qui veut définitivement faire taire le héros. Ce dernier s'enfuit avec la princesse dans la tour de l'horloge.

 

Le comte veut récupérer la chevalière de Clarisse afin de trouver le trésor dont Lupin a élucidé le mystère. Lupin propose au comte la chevalière et son secret, en échange de quoi il devra les laisser partir. Mais le comte réussit à surprendre Lupin et à récupérer la bague. Lupin et Clarisse tombent dans le lac au pied de la tour.

 

Impatient de découvrir le trésor, le comte, à l'aide des deux alliances, actionne un mécanisme caché dans la tour de l'horloge, mais au lieu d'ouvrir un passage secret, les aiguilles des heures et des minutes se mettent a bouger brusquement et se rapprochent pour marquer midi. Emporté par les aiguilles, le comte meurt écrasé. Mais le mécanisme ne s'arrête pas là : il entraîne l'effondrement de la tour de l'horloge qui, dans sa chute, détruit l'aqueduc. Le château est inondé. De retour sur le rivage, Clarisse et Lupin découvrent le trésor : une antique cité romaine cachée sous le lac qui vient de se vider.

 

La police commence à envahir le pays et Lupin doit faire vite s'il ne veut pas être coincé aux frontières. Mais Clarisse veut partir avec lui. Lupin, touché, lui répond qu'elle ne mérite pas de gâcher sa vie avec un malfaiteur et il rejoint Jigen et Goemon qui l'attendent avec la Fiat 500, poursuivis une fois de plus par les troupes de Zenigata...

 


Précédent : Introduction et sommaire

Suivant : Personnages

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens