Productions pré-Ghibli > Kié, la petite peste > Résumé détaillé


Kié, la petite peste : Résumé détaillé

Prologue

Dans une rue d'Ôsaka, Tetsu demande de l'argent à son père. Il doit en effet emmener chez le médecin sa petite fille, Kié, gravement malade. Mais la mère de Tetsu n'est pas dupe et gronde son mari : la dernière fois, leur fils leur avait soutiré de l'argent en leur faisant croire que Kié était morte ! Tetsu s'avère être un joueur invétéré, car on le retrouve en train de dilapider l'argent soutiré à ses pauvres parents dans une salle de jeu. C'est encore une nouvelle soirée passée à jouer et boire pour le père de Kié et qui se termine, une fois encore, par une bagarre contre des yakuzas.

Pendant ce temps, dans le restaurant familial, « Chez Tetsu », Kié fait tourner le commerce à la place de son père indigne. Sa mère a quitté la cellule familiale. Comme tous les autres soirs, la petite fille, au lieu de faire ses devoirs comme tous ses camarades de classe, fait la cuisine et le service pour les clients. Au cours de la soirée, elle rencontre le chat Kotetsu. Un peu, plus tard, un client refuse de régler sa note mais le malentendu est vite « réglé » par Tetsu, qui débarque dans la gargotte. Ce dernier récupère la totalité de l'addition grâce à sa technique de négociation habituelle : ses poings.

Cette banale soirée pour cette famille atypique se clôt par l'intervention de papi et mamie venus corriger leur menteur de fils, tandis que Kié fait les comptes et va mettre à l'abri l'argent gagné, dans une cache à l'intérieur du comptoir du restaurant.

Le générique du film se déroule et se termine sur Kié en train de renommer le restaurant familial sous le nouveau nom de « Chez Kié ».

Chapitre 1

De retour de l'école, Kié passe devant Tetsu et un des ses amis qui observent les passants de la rue. Son arrivée met Tetsu en rage après son compagnon. Impossible pour lui de contrôler son virus du jeu : Testu avait parié que la prochaine personne à emprunter la rue serait un homme. L'arrivée de Kié l'a fait perdre. Mais ne se laissant pas décontenancer, Tetsu affirme que Kié est un fait un garçon. Il demande à sa fille de montrer ses « boules » à son collègue. Pour toute réponse, Kié l'assomme et tourne les talons aux deux parieurs…

De retour dans sa chambre, Kié s'empare d'un marqueur noir et s'empresse de barrer la tête de son père sur le cadre qui contient la photo familiale. Elle s'aperçoit ensuite qu'elle a perdu la convocation de l'école pour la journée des parents. Grave erreur, car cette convocation est maintenant entre les mains de Tetsu, qui l'a ramassée dans la rue !

Tetsu veut réparer sa gaffe et devenir un père modèle. Il décide donc de se rendre à cette journée des parents. Le jour dit, il se met son plus beau costume et se rend (en retard) dans la classe de sa fille. Sa présence ne passe pas inaperçue... Au milieu de tous les parents d'élèves, il s'insurge contre Hanaï Wataru, le professeur, qui semble s'obstiner à ne pas interroger sa fille. La vérité est toute autre. Hanaï ne veut pas ridiculiser la fillette devant tous les parents, connaissant les difficultés scolaires de son élève. Mais Tetsu, décidément en dessous de tout, décide de rejoindre le professeur derrière son pupitre. Il le taxe de favoritisme et tente de l'intimider, lui proposant de régler leur compte à la sortie ! Kié se sent humiliée et honteuse, tandis que les autres élèves et les parents commencent à s'affoler…

A la sortie, Kié est en colère. De retour au restaurant, elle veut quitter son père. Elle sort du bar l'argent qu'elle a soigneusement économisé et s'apprête à partir. Mais sur le seuil de la porte, elle découvre une fleur blanche. Un signe de sa maman… Elle décide de laisser encore une chance à son géniteur et d'aller se coucher, laissant ses grands parents et son père se disputer encore une fois.

Chapitre 2

Une nouvelle journée commence. On retrouve Kié en train de se préparer avec soin, car elle a rendez vous au parc avec Yoshie, sa mère. Cette dernière prend des nouvelles de sa fille et s'indigne de découvrir que Kie travaille encore au restaurant. Tetsu ne sait pas que Kié rencontre sa mère en secret et cette dernière lui demande de ne rien lui révéler pour l'instant. Kié pense que c'est encore trop tôt également. Si Yoshie revient maintenant, Tetsu recommencera à jouer.

En fin d'après midi, après une ultime séance de cinéma, Kié se sépare de sa mère avec regret pour retourner s'occuper du restaurant. Dans la soirée, le patron d'une salle de jeu et ses hommes de mains investissent la petite salle du restaurant. Kié apprend que son père doit encore de l'argent. Les créanciers décident de manger en attendant le retour de Tetsu. Pour passer le temps, le chef propose à Kié un combat entre Kotetsu et son propre chat, Antonio, la terreur du quartier. Pourtant certain de la victoire de son poulain, à la grande stupeur du chef de la salle de jeu, Kotetsu bat Antonio qui perd une « boule » dans le combat. Tandis que les malfrats se précipitent à l'hôpital pour faire soigner Antonio, Tetsu est de retour, ignorant ce qui a pu se dérouler dans son restaurant.

Chapitre 3

A la sortie des classes, Kié passe en revue toutes les annonces de travail affichées sur les devantures des commerçants du quartier. Elle espère en découvrir une qui pourrait convenir à Tetsu. En vain, elle se résigne à poursuivre son chemin quand elle passe devant un nouveau restaurant spécialisé dans les omelettes. Elle découvre avec stupeur que c'est l'ancien patron de la salle de jeu qui le dirige. Que s'est il passé ? L'ancien tenancier lui apprend que Antonio est mort au cours d'un combat contre un chien du quartier. La perte d'une de ses « boules » lors de l'affrontement contre Kotetsu l'avait affaibli. Le chagrin du patron devant cette perte lui a fait remettre en cause toute son existence. Il a vendu sa salle de jeu, arrêté de boire et ouvert en souvenir de son compagnon un restaurant d'omelettes, plat que Antonio aimait tant. De plus, pour ne pas oublier son fidèle ami, il l'a fait empailler.

Transformé par cette perte, le patron n'est plus que l'ombre du gangster qu'il était. Il invite Kié à consommer une de ses omelettes, prétexte pour pouvoir épancher sa tristesse auprès de quelqu'un. La douleur est telle que de chaudes larmes commencent à perler sur ses joues et son nez à couler. Sans que le patron s'en inquiète, le tout vient se mélanger à l'omelette qui chauffe sous son visage. Kié est terrifiée à l'idée de devoir ingurgiter cette mixture pour ne pas vexer son hôte ! Mais le destin semble avoir pitié d'elle. Deux yakuzas entrent dans le magasin et l'un d'eux exige d'être servi le premier. Kié en profite pour céder sa place avec empressement et s'éclipser pour rejoindre Tetsu. Cette intrusion lui a donné une idée de travail parfait pour lui : videur de restaurant ! Tetsu et ses arguments frappants ont vite fait de faire le ménage dans le commerce de son ancien créancier. Les yakuzas prennent leurs jambes à leur cou.

Chapitre 4

Profitant d'une fête foraine, Kié et sa mère se promènent dans la foule. La petite fille est heureuse de lui apprendre que Tetsu a trouvé un nouveau travail qui lui convient. Au détour d'un stand de vente de caramels, Kié reconnaît derrière le comptoir les deux yakuzas que Tetsu a fait déguerpir quelques temps auparavant. Les vauriens leur proposent une sucrerie et Kié les présente à sa mère. Yoshie est un peu surprise de découvrir que sa fille puisse avoir ce genre de fréquentation.

Un peu plus loin, elles croisent le chemin du patron de Tetsu. Celui-ci est caché derrière un arbre, en train d'épier la foule. Il a retrouvé la trace du chien qui a terrassé Antonio et il est bien décidé à se venger de lui. Malheureusement, la lourde pierre qui était destinée à l'animal vient s'écraser sur sa propre tête ! Kié et Yoshie s'empressent de lui porter secours. C'est l'occasion pour Kié de présenter sa mère au nouveau patron de son père. Kié fait promettre à ce dernier de ne rien dire au sujet de Yoshie et de ses rencontres secrètes avec Kié. Finalement, on apprend que le chien pisté par le patron a été violement mordu par un homme, qui s'avère être Tetsu ! En passant devant le stand des yakuzas, il découvre Kié et Yoshie. Ebranlé par cette découverte, il se cache des deux femmes.

Chapitre 5

Tetsu n'est pas rentré au restaurant familial depuis 4 jours. Kié s'inquiète et tente d'obtenir de ses nouvelles en se rendant au restaurant de son patron. Celui-ci lui apprend que Tetsu a découvert que Kié voyait toujours sa mère en cachette. Attristé par la découverte, il lui fait la tête ! Mais de son côté, Tetsu apprend par Kobayashi Masaru, un camarade de Kié, qu'un marathon organisé par l'école va avoir lieu le lendemain. Masaru lui avoue que les années précédentes, malgré ses capacités physiques, Kié ne parvient jamais à terminer la première car elle court en sandales ! Ce soir là, Tetsu met fin à sa période de bouderie et rejoint le restaurant. Il apporte avec lui une paire de basket toute neuve.

Le lendemain, on retrouve Tetsu, les yakuzas et le patron (flanqué de son félin empaillé) près de la ligne de départ, prêts à encourager Kié. Le départ est donné. Dès les premières secondes, Kié se démarque facilement des autres concurrents. Tetsu s'inquiète, il faut ménager ses efforts pour résister sur la durée du parcours. Il tente de lui crier ce bon conseil mais Kié ne l'entend pas. Le voila donc en train de courir avec le peloton, puis d'enfourcher un vélo qui ne lui appartient pas pour atteindre son but. Finalement sa course se termine dans un panneau et comble de la malchance, le vélo « emprunté » s'avère être celui du chef de la police du quartier…

Pendant ce temps, Kié a fini par gagner la course mais à son grand désespoir, Tetsu n'est pas là pour la voir triompher. En compagnie de Kotetsu, elle attend le retour de son père pour partager sa victoire autour d'un repas. Mais Tetsu ne viendra pas, il a termine la journée et passera la nuit au poste.

Chapitre 6

En cette fin d'après midi, le restaurant familial reçoit la visite de Hanaï Wataru, le professeur de Kié. Il apporte avec lui une photo vieille de 25 ans. C'est la photo de classe de Tetsu. Comment Hanaï a-t-il pu mettre la main sur cette relique ? Le jeune professeur leur explique alors qu'il la tient de son père, ancien professeur de Tetsu. Mais les révélations ne s'arrêtent pas là pour Kié. Elle apprend que Hanaï père est l'entremetteur de son père et sa mère. C'en est assez pour Tetsu qui refuse d'exhumer de tels souvenirs. Il tente de s'éclipser mais tombe nez à nez avec son ancien professeur sur le seuil du restaurant. Celui-ci lui fait la morale : il a honte de son ancien élève et regrette de s'être porté garant pour lui devant la famille de Yoshie. Tetsu est fort gêné par ces remarques. C'est alors que mamie en profite pour faire entrer Yoshie. S'en suivent les retrouvailles tant espérées pour Kié. La réconciliation entre Yoshie et Tetsu est fêtée jusque tard dans la nuit. A cette occasion, Kié a droit à son baptême de l'alcool ! Elle a le droit de boire du saké comme tout le monde. Pour la jeune fille, la fin de la soirée ne sera qu'un très vague souvenir…

Chapitre 7

A son réveil, Kié s'aperçoit que sa maman est toujours là. Les meubles ont même réintégré le domicile familial. Mais Tetsu recommence à se mette en colère car il se sent exclu par la complicité entre sa femme et sa fille. Hanaï père, surgi comme par miracle, intervient alors promptement et conseille à Tetsu d'emmener sa famille au parc d'attraction pour montrer sa gentillesse. Kié est heureuse et court faire disparaître le marqueur noir qui barrait le visage de son père sur la photo familiale. A leur départ du restaurant, tous les amis proches sont là pour les féliciter.

Dans le train, les parents de Kié sont distants et silencieux. Pour rompre la glace, Kié se met à chanter dans le wagon. Son père est honteux et demande à Yoshie de la faire taire. La glace entre eux est enfin rompue ! Arrivés au parc, la petite famille semble se retrouver. Tetsu montre sa force et son adresse dans des jeux physiques, tout en montant dans les manèges avec Kié et Yoshie. A la fin de la journée, les parents se sont rapprochés. Finalement, si Kié n'avait pas chanté dans le train, ses parents se parleraient-ils maintenant ?

Chapitre 8

Tetsu est heureux. Hanaï père a trouvé du travail pour Yoshie. Elle enseigne la couture et elle passe ainsi moins de temps à la maison !

En soirée, Testsu et son patron s'ennuient au restaurant. Pas de clients et à l'extérieur, l'orage gronde. Tetsu peste contre Kotetsu qui a osé se rebeller contre lui dans l'après midi : Le chat lui a lancé une chaise en travers de la figure ! Bientôt quelqu'un frappe à la porte. En ouvrant la porte, le patron reste médusé. Sur le seuil se tient le chat Antonio ! Serait-ce un fantôme ? Ce n'est pas possible, le nouveau venu a bien ses deux « boules ». Il s'agit en fait du fils d'Antonio. Il est en ville pour venger son père et veut savoir qui est le responsable de sa mort. Malgré la tentation, le patron ne peut se résigner à livrer le chat de Kié. Tetsu voit là une occasion de se venger de l'affront récent de Kotetsu. Il propose alors à tous de boire en mémoire du père du nouveau venu. Comme il l'avait pressenti, l'alcool ne tarde pas à transformer le caractère du patron. Ce dernier dévoile toute la vérité à Antonio Junior sur la mort de son père. A nouveau irascible, il l'incite même à défier Kotetsu.

Le trio se rend donc au restaurant familial pour débusquer le chat de Kié. Junior lui ordonne de lui restituer la « boule » de son défunt père et le provoque en duel. Kotetsu guide Junior, ainsi que Kie, Tetsu et le patron au cimetière. Là, il déterre la « relique » du père de Junior. C'est donc au milieu des tombes que le patron recouvre enfin ses esprits. Mais il ne peut maintenant plus empêcher le duel entre les deux félins. Kie comprend que son père a joué un rôle non négligeable dans ce drame et semble furieuse contre Tetsu.

Les deux chats se font face à face. Junior envoie Kotetsu voler au loin. Mais le chat de Kié ne veut pas affronter Junior et refuse tout combat. Il encaisse les coups sans riposter. Troublé par ce courage, Junior décide finalement de mettre un terme à ce combat unilatéral. Mais Kotetsu semble en piteux état et Kie pleure à l'idée de perdre son seul ami.

Epilogue

C'est dans la rue, en fin de journée, après l'école, que l'on retrouve Kié qui rejoint bientôt sa mère. Tetsu, le patron et Antonio Junior arrivent à leur tour au restaurant. Ils viennent rendre visite à Kotetsu en convalescence sur le toit de la maison. Le générique de fin ne tarde pas à démarrer et nous montre que tous ces personnages ne sont pas près de changer !


Précédent : Introduction et sommaire

Suivant : Personnages

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens