Productions pré-Ghibli > Kié, la petite peste > Personnages


Kié, la petite peste : Personnages

Kié

Petite fille débrouillarde, volontaire et responsable. Quand on fait sa connaissance, au début du film, sa situation familiale est un peu compliquée. Sa mère a quitté le domicile conjugal et elle vit seule avec son père. Elle refuse de l'appeler « papa », lui préférant « Tetsu », afin de lui signifier son mépris. Elle préférerait vivre avec sa mère et avoir une vie normale mais ne peut pas se résigner à abandonner son père irresponsable, ainsi que le restaurant familial.

Les habitants du quartier la surnomment « la petite peste » à cause de ses allures de garçon manqué. Mauvaise élève à l'école, Kié n'en aime pas moins les études mais les responsabilités laissées par ses parents indignes l'empêchent d'être une élève comme les autres. La petite fille ne cesse en fait d'aspirer à la normalité. Ainsi, elle voudrait apprendre un métier manuel, la couture, comme sa mère, pour se débrouiller seule quand elle sera grande. Mais sa situation familiale lui apporte surtout craintes et interrogations sur son propre avenir. Kié demeure la personne la plus adulte de sa famille, gérant les frasques de son père oisif et l'absence de sa mère. Sans elle, les deux parents se retrouveraient-ils à la fin?

Tetsu

Le père indigne de Kié. Menteur, manipulateur, joueur, parieur, bagarreur, colérique, macho, puéril… tous les défauts de l'humanité semblent réunis en un seul être !!!. Mais fort heureusement, une âme sensible et une ébauche de fibre paternelle sommeillent aussi en lui. Cependant Tetsu est tellement maladroit quant à l'expression de ses sentiments qu'il rate immanquablement les moments privilégiés avec sa fille (la journée des parents à l'école et l'arrivée du marathon,…). Ses relations avec sa femme sont étranges, on ignore s'il la regrette ou s'il jouit de son célibat sans regret. Lorsque son épouse revient, il ne semble par ailleurs guère heureux de devoir partager son toit et sa fille avec Yoshie.

Yoshie

La mère de Kié. Elle est partie en pleine nuit, excédée par le comportement oisif de son mari. Même si elle reste en contact avec sa fille et qu'elle semble outrée par sa vie avec son père, elle peut paraître irresponsable : en quittant le domicile, elle abandonne à sa fille toutes les responsabilités familiales.

Le patron

Au début du film, il est le tenancier d'une salle de jeu à laquelle Tetsu doit de l'argent. Mafieux un peu miteux, il est toujours accompagné par son chat Antonio et ses hommes de mains. La perte de son compagnon félin le fait cependant changer de vie. Il arrête l'alcool et se reconvertit dans la restauration. Un tout nouveau personnage, amical et de bon conseil, se dévoile alors. On apprend par ailleurs que sa femme l'a quitté avec sa fille, et qu'il ne les voit plus. Il est donc le premier à penser que les enfants doivent vivent avec leurs parents et cherche à réconcilier Tetsu et Yoshie pour le bien de Kié.

Kotetsu

Le chat de Kié à l'étrange marque en forme de lune sur le front. D'une force peu commune, il arrive à en découdre avec Antonio, le chat du patron, véritable terreur du quartier. Il s'oppose également à Tetsu, pourtant redoutable. S'exprimant dans un langage propre aux félins, il a cependant la capacité de se déplacer sur ses deux pattes. Bien plus qu'un chat, c'est le confident et le seul véritable ami sur qui Kie peut compter.

Antonio

Dit « le tueur de bœuf » ou « le tueur de bouledogue », la terreur du quartier et le chat du patron. Il ne tient pourtant pas plus de 10 secondes face à Kotetsu et perd une « boule » dans l'affrontement. Cette amputation signe le début de son déclin physique et psychologique. Il perd la vie dans un combat et son maître l'empaille pour le garder près de lui.

Antonio Junior

Le fils d'Antonio. Il apparaît dans le dernier chapitre du film pour provoquer en duel Kotetsu et ainsi venger l'honneur de son père. Mais devant la non-violence du chat de Kié et son obstination à ne pas rendre les coups, le respect s'installera et les deux chats deviendront amis.

Hanaï père

Le père de Wataru mais aussi le professeur autoritaire de Tetsu lorsqu'il était enfant. C'est aussi l'entremetteur entre Tetsu et Yoshie. Bien décidé à ce que le couple tienne bon malgré tout, c'est lui qui sera à l'origine du sermon qui verra Tetsu et Yoshie se retrouver. Depuis, il surveille le couple de prêt, même s'il sa bienveillance déborde un peu trop dans la vie familiale de la famille de Kié.

Hanaï Wataru

Le professeur de Kié. Jeune enseignant lucide sur la condition difficile de Kié, il fait tout pour lui éviter des tracas même si ses actes sont mal interprétés par Tetsu, ce qui lui vaudra de mettre sa vie en jeu !

Papi et mamie

Les parents résignés de Tetsu. Désespérés et résignés par le comportement de leur fils, ils essaient de préserver le reste de sa famille, même si pour cela, il faut souvent frapper fort sur le crâne de Tetsu !  

Les yakuzas

Pas vraiment méchants, rapidement reconvertis dans le commerce de caramel, ils sont un élément comique du film et feront partie du cercle d'amis proches de Kié et de sa famille dans le film.

Kobayashi Masaru

Le bon élève de la classe de Kié. Prétentieux et tête à claques, il ne perd jamais une occasion pour se moquer de Kie. Mais étant peureux et malchanceux, il paie souvent cher ses sarcasmes.


Précédent : Résumé détaillé

Suivant : Analyse

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens