Productions pré-Ghibli > Panda, petit panda > Résumé détaillé


Panda, petit panda : Résumé détaillé

Panda, petit panda

Mimiko, une petite fille orpheline et espiègle, accompagne sa grand-mère à la gare. Celle-ci doit se rendre à Nagasaki pour honorer la mémoire de son mari disparu, mais elle a du mal à se résoudre à laisser Mimiko seule à la maison et sur le point de reprendre l’école. La petite fille lui assure qu’elle saura parfaitement se débrouiller et lui promet de lui écrire tous les jours. Le train parti, Mimiko passe faire quelques courses avant de rentrer. Les marchands sont très impressionnés par l’autonomie et le courage dont elle fait preuve.

Mimiko est de retour chez elle. Elle habite une maison isolée dans une clairière au milieu d’une forêt de bambous. Elle remarque des traces de pattes menant à l’arrière de la maison et découvre un bébé panda endormi qu’elle prend pour une peluche. Quand l’animal se réveille dans les bras d’une Mimiko stupéfaite, il prend peur. Mais la jovialité de la petite fille le met à l’aise et ils se lient rapidement d’amitié.

Alors que Mimiko et Pandy, petit nom donné par la fillette, boivent du lait à l’intérieur de la maison, un nouveau visiteur arrive. Il s’agit du père de petit panda. D’abord étourdie par la taille de l’animal, Mimiko l’invite à entrer pour boire avec eux, mais la chaise se casse sous le poids de l’animal. La petite fille lui installe à la place une grande rondelle de tronc d’arbre.

Quand Papa panda apprend que Mimiko n’a pas de père, il est attristé et lui propose de devenir le sien. La petite fille accepte avec enthousiasme. En échange elle propose de devenir la mère que Pandy a toujours voulu avoir. Tous trois vivraient comme une vraie famille dans cette maison. Le soir, Mimiko écrit à sa grand-mère pour lui raconter ses rencontres et sa première journée avec sa toute nouvelle famille.

Le lendemain matin, Mimiko s’affaire au ménage puis à la préparation du petit déjeuner. Elle prépare également le déjeuner que Papa panda doit emporter à son travail. Ce dernier semble peu enthousiaste à l’idée d’aller travailler. Mimiko s’en aperçoit et prétexte qu’il s’agit d’une journée de congé pour lui. Petit panda propose alors d’aller se promener, mais la petite fille doit aller à l’école et ne peut l’emmener avec elle.

Sur le chemin de l’école, Mimiko s’aperçoit que Pandy l’a suivie. Elle accepte finalement de l’emmener à la condition qu’il se fasse passer pour une peluche. En classe, la peluche attise la curiosité des élèves et l’instituteur lui demande de l’enfermer dans son casier en attendant la fin des classes.

La petite fille demande à Pandy de l’attendre dehors et revient en classe. Mais le petit panda est très vite attiré par les odeurs de la cantine et en cherchant à voler de la nourriture, il provoque une véritable panique dans les cuisines. C’est recouvert de soupe qu’il s’enfuit poursuivi par le personnel de l’établissement et bientôt tous les élèves de l’école. Heureusement, Mimiko parvient à l’attraper et le nettoyer avant que ses poursuivants ne découvrent que l’ours qu’il croyaient poursuivre était la peluche panda de Mimiko !

Le lendemain, un policier vient rendre visite à Mimiko. Il est stupéfait et effrayé de découvrir que la petite fille habite avec deux pandas, dont un qu’elle appelle « papa ». Il s’enfuit en courant, mais Mimiko ne s’en formalise pas et tous trois partent se promener au bord de la rivière. Pendant ce temps, la police et des employés du zoo ont investi la maison pour tenter d’attraper les pandas et les ramener au zoo.

Mimiko et « sa famille » sont en train de jouer à la corde à sauter lorsque deux voyous arrivent avec un molosse. Quand ils aperçoivent les pandas, ils pensent immédiatement à la récompense promise à ceux qui les retrouveraient. Pendant que l’un des enfants court chercher la police, l’autre reste pour les surveiller avec le chien. Mais le chien s’énerve et échappe à son maître. Il menace d’abord Mimiko, mais Papa panda, placide, le fait reculer simplement en ouvrant grand sa bouche. Le chien se reporte alors sur Pandy et lui saute à la tête. Mais le petit panda a la tête dure et, malgré sa petite taille, est déjà d'une force herculéenne. Tranquillement il saisit le molosse et le projette contre son maître. Les deux s’enfuient à toutes jambes.

Alors que Mimiko discute avec Papa panda, Pandy s’éloigne. Très vite la petite fille et Papa panda partent à sa recherche. Ils sont interceptés par la police, mais quand Papa panda apprend au gardien du zoo que Pandy a disparu, tout le monde part à sa recherche.

Un policier l’aperçoit enfin sur une planche de bois dérivant sur la rivière. Mais il s’approche dangereusement du barrage. Mimiko n’hésite pas à sauter du haut du barrage pour le saisir avant qu’il ne bascule dans la chute d’eau. Elle s’accroche à un rebord, mais n’a pas la force de résister longtemps. Heureusement Papa panda parvient à fermer le barrage à temps. Tout le monde saute dans l’eau pour fêter le sauvetage réussi de Pandy.

Papa panda et Pandy, devenus des célébrités, sont retournés au zoo... Le jour. Mais reviennent chez Mimiko le soir, après leur journée de travail !

Panda, petit panda : jour de pluie au cirque

Un soir, deux employés d’un cirque s’introduisent dans la maison de Mimiko et des pandas. Ils sont sur les traces d’un bébé tigre échappé. Alors qu’ils sont en train de le chercher dans le salon, les occupants de la maison rentrent et les surprennent. Mimiko est ravie de rencontrer pour la première fois ce qu’elle croit être des cambrioleurs. Mais les deux hommes s’enfuient de terreur à la vue de Papa panda.

C’est l’heure de passer à table, mais Pandy s’aperçoit que quelqu’un a déjà mangé son repas ! Attiré par une odeur, il se rend dans la salle de bain et remarque que quelqu’un a utilisé et sali sa petite serviette ! Il s’aperçoit également que sa petite trompette a été cassée. Il découvre enfin que l’auteur de tous ces méfaits est en train de dormir dans son petit lit. En essayant d’attraper la queue qui dépasse des draps, Pandy tombe nez à nez avec le bébé tigre. Les deux animaux s’effrayent mutuellement et se cachent chacun d’un côté et de l’autre de Papa panda.

Mimiko est ravie d’accueillir Tigry le bébé tigre dans la famille. Tous s’entendent vite très bien et ils passent une excellente fin de soirée. Les deux bébés couchés, Mimiko se demande d’où vient Tigry et s’il a une maman. Elle est décidée à se renseigner en ville le lendemain.

Le lendemain matin, elle emmène donc Pandy et Tigry faire des courses. Sur le chemin, alors qu’elle s’éloigne d’eux un instant pour poster une lettre, Tigry suivi par Pandy court poursuivre un train passé à proximité. Mimiko ne les a pas vus s’en aller et, inquiète, part à leur recherche en ville. Là elle apprend qu’un cirque est arrivé par le train et s’est installé. Elle s’y rend pensant qu’elle a une bonne chance d’y trouver Pandy et Tigry.

Au cirque, Pandy est fasciné par les animaux et les répétitions de numéros qu’il voit. Il essaye d’imiter une otarie qui fait tourner un ballon sur son nez, mais par maladresse il se retrouve à courir sur le ballon sans pouvoir s’arrêter. Il créé une véritable zizanie dans le cirque et tous les employés finissent par essayer de l’attraper. Mais Pandy finit sa course dans la cage du tigre. Les employés du cirque sont terrifiés : ils craignent qu’il se fasse manger par le fauve.

Dehors, Mimiko et d'autres enfants s’agglutinent à l’entrée du cirque, mais un employé leur demande de revenir demain pour l’ouverture. Mais quand elle entend qu’un bébé panda est entré dans la cage d’un tigre, Mimiko, suivi des autres enfants, force le passage et se précipite à l’intérieur. Elle y retrouve Tigry qui s’accroche à elle.

Pendant ce temps, le directeur du cirque n’est pas parvenu à récupérer le panda. Pire, le tigre a saisi Pandy dans sa gueule et est sortie de la cage laissée ouverte. Il se retrouve nez à nez avec Mimiko sous les yeux terrifiés des employés et des enfants. Les deux se regardent un moment puis devant le sourire de Mimiko, le tigre lâche Pandy qui court s’accrocher à la petite fille. Comme s’il s’agissait d’un échange, Tigry se précipite vers le tigre qui n’est autre que sa maman. Mimiko et la tigresse s’échangent des léchouilles et tous quatre rugissent de plaisir.

Pour remercier Mimiko d’avoir ramené Tigry, le propriétaire du cirque leur a donné des billets pour le spectacle du lendemain. Mais le temps se couvre et la pluie tombe pendant toute la nuit. Le matin Mimiko et les pandas découvrent ravis de la fenêtre de la chambre un paysage totalement inondé. Le rez-de-chaussée étant sous l’eau, ils déjeunent sur le toit.

Plus tard, ils aperçoivent un ballon provenant du cirque flotter sur l’eau. Inquiets pour Tigry et sa mère, ils décident de partir à leur recherche. Pour cela, ils utilisent le lit de Papa panda comme barque. Arrivée sur une partie en hauteur de la ville épargnée par l’inondation, Mimiko apprend du propriétaire du zoo rescapé que les animaux ont été emportés par les eaux. Paniquée, la petite fille repart immédiatement sur la barque à leur recherche. Quand les pandas et elle arrivent à l’endroit où se tenait le cirque, ils s’aperçoivent que les animaux sont enfermés dans le train du cirque, à moitié immergé. Tigry qui s’est réfugié sur le toit d’un wagon est ravi de retrouver Pandy. Papa panda arrache les toits des wagons pour libérer les animaux et Mimiko leur donne la nourriture qu’elle avait emmenée avec elle.

Pendant ce temps, Pandy et Tigry visitent la locomotive. Ils réalisent qu’elle n’a pas été inondée et décident d’alimenter la chaudière avec du charbon. Le train repart alors, fendant l’eau. Mimiko n’est pas rassurée de voir le train rouler, mais ne parvient pas à l’arrêter. Bientôt, le train s’enfonce dans l’eau pour ressortir devant les employés du cirque, médusés. Mais le train continue sa course, maintenant poursuivi par une voiture.

Malheureusement, il arrive à la fin de la voie ferrée. Défonçant la barrière de troncs d’arbres, il continue à rouler en dehors des rails. Il dévale puis remonte une pente, traverse la forêt puis la ville devant les habitants stupéfaits.

Alors que le train s’apprête à percuter la mairie, Papa panda saute à l’avant du train pour l’arrêter juste à temps dans sa course, provoquant l’admiration enthousiaste de Mimiko, Pandy, Tigry et tous les animaux. La foule se joint à leur fête et sous les feux d’artifice et les acclamations, les animaux paradent dans la ville. Le cirque connaîtra ensuite un grand succès.


Précédent : Introduction et sommaire

Suivant : Personnages

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens