Productions pré-Ghibli > Panda, petit panda > Personnages


Panda, petit panda : Personnages

Mimiko

« Mimiko n’a pas de père ni de mère, mais ne semble jamais se sentir seule », explique la marchande de légumes au début du premier épisode. C’est une petite orpheline volontaire, mature et autonome. Ainsi, alors qu'elle vient de mettre sa grand-mère dans le train, elle semble très confiante et tranquille à l’idée de se retrouver seule. Et quand elle fait les courses, un autre commerçant du village se demande même si ce n’est pas elle qui prend soin de sa grand-mère plutôt que le contraire.

Mimiko vit un peu à l’écart du village, dans une maisonnette entourée par une forêt de bambous. Elle n’a peur de rien, même pas des esprits, a qui elle mettrait bien une raclée si elle venait à en croiser un ! Il faut tout de même ajouter que le village dans lequel elle vie semble dénué de toute forme de délinquance. Aussi, quand elle découvre les premiers signes étranges autour de sa maison, c’est un peu l’aventure qui commence pour elle.

Elle devient une véritable maman lorsque la pseudo famille qu’elle forme avec Papa panda, Pandy, puis Tigry dans le second épisode, se trouve formée. Elle se montre également à l’aise dans toutes les tâches du quotidien, comme cuisiner ou faire la lessive. Mais sa descendance avec le personnage de Fifi Brindacier, fait également d’elle une petite fille courageuse et tête brûlée qui se révèle lorsqu’il s’agit d’aller sauver Pandy de la noyade, de faire face à la menaçante mère de Tigry ou encore de sauver ses amis animaux du cirque de l’inondation.

Papa panda

Papa panda est donc un panda doué de la parole. Et qui plus est, plutôt bien éduqué (ce qui ne semble étonner personne dans l’histoire !). C’est aussi le père de Pandy.

Au début du récit, on ne sait pas trop d’où viennent les deux pandas, avant d'apprendre qu'ils se sont échappés du zoo. Très naturellement et spontanément, il propose à la petite orpheline de devenir son papa et accepte qu'elle devienne la maman du petit panda.

Papa panda est grand et fort. Il est capable d’arrêter à mains nues une locomotive devenue folle et lancée à vive allure à travers la ville ou bien de mettre en déroute un chien méchant. Il intervient toujours de façon mesurée, au dernier moment. Ses gestes rappellent immanquablement ceux d’un éléphant dans un magasin de porcelaine. Corpulent, après avoir cassé la table et une partie de l’escalier de la maison de Mimiko, il obligera la fillette à trouver quelques aménagements pour pouvoir cohabiter sous le même toit.

Cependant, tout colosse qu’il est, il a pourtant un caractère facile à vivre. Véritable jouet aux proportions démesurées pour Mimiko, il devra se plier à tous ses caprices pour ressembler à un vrai papa. C’est-à-dire, dans l’esprit de la fillette, porter le chapeau, fumer la pipe et lire le journal, voire même jouer à la corde à sauter. Le plus ennuyeux pour lui, c’est de devoir aller travailler au bureau comme lui explique la petite fille. Devant son manque d'enthousiaste, il sera décidé que tous les jours seront désormais chômés. Finalement, Papa panda devient un exemple d’intégration et retrouve sa place au zoo, tout en rentrant tous les soirs au foyer, après avoir pointé, et en ramenant des cadeaux à Mimiko avec son salaire, comme tout bon père de famille. A la fin du second épisode, il devient même temporairement artiste de cirque avec Pandy.

Pandy

Pandy (Pan-chan en V.O.) est le fils de Papa panda. Il n’a pas de mère et en a toujours voulu une. Aussi, dès que Mimiko se déclare sa mère adoptive, il va se transformer en véritable pot de colle, suivre la fillette partout et provoquer des incidents partout où il passe.

Car Pandy est maladroit et spécialiste de la gaffe. Quand on lui recommande plutôt d’être sage, il va plutôt se précipiter là où il y a du danger. Aussi, quand il voit une planche qui flotte sur l’eau, se précipite-t-il dessus sans se soucier qu’une chute d’eau puisse l’attendre au bout de sa promenade ! Avec Tigry, son frère d’adoption, il lance à toute allure à travers la ville le train qui était immobilisé par l’inondation.

Pandy est également très peureux et se replie sur lui-même en cas de danger pour ne plus laisser apparaître de lui qu’une boule blanche qui ressemble à un gâteau de riz. Son corps élastique semble indestructible. Son crâne est incassable : un chien méchant s’y cassera d’ailleurs les dents.

Agile, Pandy semble naturellement doué pour les activités du cirque. Spécialiste du poirier comme Mimiko (il en fait son signe de reconnaissance avec la fillette), il sait aussi jongler ou avancer en équilibre sur un ballon.

Autres personnages

Tigry (Episode 2)

Tigry (Tora-chan en V.O.) est un bébé tigre de l’âge de Pandy. Gaffeur et peureux, c’est le frère adoptif parfait pour Pandy. Tout comme le petit panda, il ne sait pas rester en place et préfère provoquer des catastrophes plutôt que d’écouter et rester sage.

Il apparaît au début du second épisode, alors qu’il a perdu le chemin du cirque auquel il appartient et qu’il a trouvé refuge dans la demeure de Mimiko. Tout naturellement, la fillette l’adopte jusqu’à ce que Tigry retrouve sa véritable mère, restée au cirque.

La grand-mère de Mimiko

C’est la seule famille connue de Mimiko. Au début du premier épisode, elle se rend à Nagasaki, au service commémoratif de son mari, et fait promettre à sa petite fille, qui ne peut pas la suivre à cause de l’école, de lui écrire tous les jours. Au début du second épisode, on la retrouve de façon incertaine dans une maison de retraite. Elle reste en tout cas absente des aventures de Mimiko et ne rencontre pas sa famille de substitution. Le personnage n’est visiblement pas très important aux yeux des auteurs. Tout juste sert-il à donner un embryon de famille à Mimiko, bien vite remplacé par les deux pandas.

Cependant, au travers des lettres que va lui envoyer Mimiko tout au long des deux épisodes, elle participe à la narration en étant la confidente à qui la fillette livre ses états d’âme.

Le directeur du zoo (Episode 1)

C’est le directeur du zoo d’où se sont échappés Papa panda et Pandy. Lorsqu’il apprend qu'un policier a aperçu un panda, il accourt car il est sans nouvelle d’eux depuis plusieurs jours.

Ce n’est pas un personnage méchant et il entretient de bonnes relations avec Papa panda qu’il laisse d’ailleurs aller vivre sous le toit de Mimiko à la fin du premier épisode.

Le directeur du cirque (Episode 2)

C’est le directeur du cirque d'où s’est égaré Tigry. Au début du second épisode, avec son fidèle bras droit, il est pris pour un voleur par Mimiko, Papa panda et Pandy, alors qu’il s’est introduit dans la maison de la fillette où Tigry a trouvé refuge.

Il est toujours un peu dépassé par les événements. Aussi, à la fin du récit, alors que le train qui transporte tous ses animaux se retrouve immobilisé par l’inondation, il a besoin de l’intervention de Mimiko et de Papa panda pour se sortir de ce mauvais pas.

Le policier

Bon policier, même s’il ne doit pas avoir un travail difficile puisque qu’il n’y a jamais aucun acte de malveillance dans sa ville. Il prend systématiquement des nouvelles de Mimiko car il sait qu’elle vie seule depuis le départ de sa grand-mère. C’est d’ailleurs en lui rendant visite qu’il découvre les deux pandas et donne l’alerte.


Précédent : Résumé détaillé

Suivant : Analyse

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens