Productions pré-Ghibli > Fifi Brindacier > Yôichi Kotabe à propos des personnages


Fifi Brindacier : Yôichi Kotabe à propos des personnages

 

« Nous étions presque prêt pour débuter la production de Fifi Brindacier.
Il restait juste à approfondir un peu plus la conception des personnages et des décors. »
(Yôichi Kotabe)

Dessiner Fifi

« Ma façon de créer des personnages commence toujours par ce genre de gribouillages. Si j’ai des idées, je dessine n’importe où et ce n’est pas forcement dans un carnet de croquis. C’est parfois sur une feuille volante trouvée à côté de moi. »

« Pour la création du personnage de Fifi, je me suis référé à ce qui avait été filmé en Allemagne avec de vrais acteurs. L’actrice qui jouait Fifi était originale et parfaite. Cette fillette avait été choisie en accord avec Lindgren parmi 2 000 candidates. J’étais motivé et je me suis dit que j’allais dessiner moi aussi 2 000 personnages. Evidement, c’était impossible et je me suis arrêté seulement à une trentaine. »

 

Fifi descendit la rue, une jambe sur le trottoir, l'autre dans le caniveau. Tommy et Annika la suivirent du regard aussi longtemps qu'ils purent. Peu après, elle était de retour. Fifi revenait en marchant à reculons pour éviter d'avoir à faire demi-tour en rentrant. (Fifi Brindacier - L'intégrale, page 11).

« Comme Paku-san m’avait demandé de quelle manière Fifi allait marcher à reculons, je l’ai donc dessiné. »

« J’ai créé au fur et à mesure des échantillons de mouvement en réfléchissant au vrai travail qui allait arriver par la suite. De la part de Paku-san, il y avait des indications concrètes comme : « Fifi porte de grosses chaussures, aussi quand elle marche, elle en perd une. Et vu sa personnalité, elle n’avance pas normalement, elle marche à cheval sur le bord du trottoir et la rue. »

« Sa manière de manger son sandwich et autres, j’ai fais des tests divers pour les mouvements de Fifi. » »

« L’année qui a suivi l’arrêt de la production de Fifi Brindacier, avec Paku-san et Miya-san, nous avons créé Panda, petit panda. Pour cette œuvre, j’ai utilisé des éléments dessinés pendant la période préparatoire de Fifi. Par exemple, le personnage principal de Mimiko, une fillette avec des nattes, autonome et qui vit seule, tout ça vient de Fifi. »

Les personnages secondaires

« Parallèlement à Fifi, je dessinais aussi son singe, M. Nilsson, et son cheval, ainsi que M. et Mme Settergren. »

M. Settergren

« Pour M. Settergren, Takahata-san a dit : « il est chef d’orchestre et en même temps inventeur. » C’est pour cela que j’ai dessiné ce personnage en ayant en tête Osamu Tezuka. »

Les garnements

En un instant, Fifi était entourée par les garçons […]
Bengt saisit une natte de Fifi et la relâcha tout de suite :
- Aïe, aïe, aïe ! Je me suis brûlé ! […]
- J'ai pas l'impression que tu connaisses les bonnes manières avec les dames dit Fifi.
Sur ce, elle empoigna Bengt de ses bras costauds, le souleva et l'accroche a une branche d'un bouleau qui se trouvait juste à côté. […]
- Espèces de dégonflés ! reprit Fifi. Attaquer à cinq contre un ! C‘est moche. Et puis s'attaquer à une petite fille sans défense. Oh ! là ! là ! Ça, c'est vraiment très moche. (Fifi Brindacier - L'intégrale, pages 27 et 28).

Exemples de mauvais garçons dessinés par Yôichi Kotabe et Hayao Miyazaki.

Précédent : Projet

Suivant : Entretien (1/2)

A propos  / このサイトについて  -   Nous contacter   -   Newsletter   -   Liens