Mis à jour : lundi 28 mars 2022

Le soleil de Yuki : Création du pilote

Le soleil de Yuki est le titre d’un pilote réalisé par Hayao Miyazaki en 1972 dans le but de produire une série d’animation télévisée. Il est basé sur le manga shôjo (bande dessinée pour jeunes filles) du même nom du mangaka Tetsuya Chiba, l’auteur du célèbre Ashita no Jô (Le Joe de demain), prépublié dans le magazine Weekly Shôjo Friend de l’éditeur Kodansha en 1963 puis relié en volumes en 1969.

Qui en était l’instigateur, pourquoi Hayao Miyazaki fut choisi pour le réaliser et est-ce qu’il aurait dirigé ensuite la série si elle s’était faite, de ce projet, on connaît peu de chose. Quoi qu’il en soit, ce pilote reste notable car il est considéré comme le tout premier travail de réalisateur en solo pour Miyazaki.

Pour celui-ci, le début des années 70 est placé sous le signe des projets qui ont du mal à se faire ou s’installer durablement. En 1971, l’adaptation en série TV d’animation de Fifi Brindacier d’Astrid Lindgren vient tout simplement d’être annulée, puis il fait ensuite ses débuts de réalisateur, mais encore aux côtés de son partenaire Isao Takahata, pour les derniers épisodes de la série Lupin III / Edgar de la cambriole, de fin 1971 à 1972. Après quelques épisodes aux audiences très faibles, les deux hommes remplacent au pied levé le premier réalisateur Masaaki Ôsumi, renvoyé après avoir refusé d'apporter les modifications demandées par les producteurs. La série sera malgré tout annulée au bout de 23 épisodes.

Il n’existe pas plus d’informations concernant les dates et la durée de production du pilote du Soleil de Yuki. Mais on peut très logiquement le situer un peu avant la production de Panda, petit panda. Il est peu probable qu’il ait été développé en parallèle à la production de ces deux moyens métrages, Miyazaki ayant expliqué en entretien que les délais furent courts sur ce projet.

C’est le studio Tokyo Movie qui est crédité en toute fin de ce pilote, mais celui-ci a probablement été développé chez son studio sous-traitant de l’époque, A Production, chez lequel Miyazaki était rattaché alors.

Le pilote du Soleil de Yuki restera ensuite quasi oublié et on entendra plus parler de lui avant qu’il soit redécouvert à l’occasion d’une émission télévisée parallèle à la sortie en salles du Le voyage de Chihiro au Japon (ou à sa première diffusion TV, les sources ne s’accordent pas toujours), difficile à dater exactement et dans une version courte d'un peu plus de 2 minutes.
Il faut ensuite attendre 2013 pour le découvrir dans sa version complète. Le pilote est alors diffusé à partir du 26 décembre 2013 et jusqu’au 13 janvier 2014 avant le film Le conte de la princesse Kaguya, uniquement dans les 76 salles Aeon Cinema.
Il est ensuite proposé en juillet 2014 en bonus dans la box DVD/Blu-ray Miyazaki Hayao Kantoku Sakuhin-shû, regroupant l’intégralité (pensait-on encore à ce moment là...) de la filmographie du réalisateur.