Dossier : Aya et la sorcière
Arrietty, le petit monde des chapardeurs : Souvenirs de production
Hayao Miyazaki : La fondation Totoro no Furusato
Hayao Miyazaki : La grande horloge NTV
Exposition temporaire 2014 du musée Ghibli :
Casse-Noisette et le roi des souris
Exposition temporaire 2004 du musée Ghibli : Pixar
Exposition temporaire 2003 du musée Ghibli :
Youri Norstein ~ Les travaux de Norstein & Yarbusova ~
Conférence avec Yôichi Kotabe :
Festival international du film d'animation d'Annecy 2019 - 2ᵉ partie
YouTube : Ouverture de la chaîne de Buta Connection !
Œuvres non cinématographiques :
Tous les documentaires consacrés au studio Ghibli
Entretien avec Hirokatsu Kihara :
Ancien directeur de production pour le studio Ghibli
Ghibli Park : À quoi s'attendre ?

Isao Takahata et sa princesse Kaguya ouvrent le festival d'Annecy

Catégorie : Actualités France Evènements Publication : lundi 9 juin 2014

Le Festival international du film d'animation d'Annecy à ouvert ses portes le lundi 9 juin. Cette édition est marquée par la venue d'Isao Takahata, dont le dernier long métrage Le conte de la princesse Kaguya a fait l'ouverture. Marcel Jean, délégué artistique, a déclaré : « Notre priorité numéro 1 était d'accueillir Takahata qui réussit le tour de force de réconcilier parfaitement la responsabilité commerciale et la plus haute exigence artistique. »

Le cinéaste japonais a reçu une distinction pour l'ensemble de sa carrière : « Je suis très honoré de recevoir ce Cristal d'honneur. Je crois que c'est une récompense à la longévité. Je fais ce métier depuis 55 ans. Je suis venu à Annecy il y a 20 ans [pour Pompoko, ndlr]. Je suis très heureux de vous présenter ce film 20 ans après. Jamais nous n'avons travaillé aussi dur et je suis très content du résultat, merci », a déclaré le réalisateur de 78 ans, ovationné à deux reprises par un public enthousiaste.

Takahata a également donné une conférence (photos ci-dessus), le mardi 10 juin, durant laquelle il est revenu sur la production de son nouveau film, avant que le public ne puisse lui poser ses questions.

A la question s'il avait l'intention de continuer à réaliser des films et de comment il voyait l'avenir du studio Ghibli, suite à l'annonce de la retraite d'Hayao Miyazaki et de Toshio Suzuki, le réalisateur à répondu : « Je n'ai aucune idée de l'avenir du studio. Je ne suis pas la meilleure personne pour vous répondre. En ce que me concerne, la question est : « est-ce que le studio souhaitera me confier la réalisation d'un film ou pas ? » Cela ne dépend pas de moi. Lancer un nouveau projet a un coût. En revanche, je n'ai pas non plus l'intention de vous dire que je ne réaliserai pas de nouveau film non plus. En fait, je ne sais pas. »

Pour compléter cette programmation, le jeudi 12 et le samedi 14 juin sera également proposé aux festivaliers la projection du documentaire The Kingdom of Dreams and Madness, à priori sous-titré en français selon le programme du festival.

Site officiel du festival : Annecy.org