Mis à jour : lundi 10 août 2020

Exposition temporaire 2004
Pixar

Entre mai 2004 et mai 2005, le musée Ghibli a accueilli une exposition temporaire consacrée au studio d’animation Pixar, célèbre pour ses films d'animation tels que la saga Toy Story, 1001 pattes, Monstres et Cie ou encore Le monde de Nemo.

Entrée du studio d’animation Pixar en banlieue de San Francisco.

Si le studio américain est connu pour l’utilisation de la technologie 3D, cette exposition se proposait de mettre en lumière toute sa pré-production faite à la main de manière traditionnelle.

L’agencement de l’exposition était similaire à celle consacrée au Voyage de Chihiro, avec des vitrines et des panneaux proposant des concept art réalisés avec des techniques traditionnelles telles que les pastels ou la peinture à l’huile, ainsi que des storyboard et des maquettes en volume, mais aussi des ordinateurs faisant tourner des logiciels d’animation.
À peu prêt un millier d'œuvres furent proposées au public.

On pouvait aussi voir la reproduction d'un bureau d'artiste et les étagères d'une bibliothèque contenant de nombreux jouets, et même une reproduction du Love Lounge, un salon privatif reliée au bureau de l'animateur Andrew Gordon, comme on peut le voir dans le DVD Rasetâ-san, Arigatô (Merci, Monsieur Lasseter).

Reproduction d’un bureau d’animateur décoré par divers objets et jouets.

Le bar.

Contre un mur du bar, divers produits dérivés Pixar sont entassés sur les étagères d'une bibliothèque.

Lettre d’introduction de John Lasseter

« Souvent les gens pensent que dans l’animation 3D, c’est l’ordinateur qui fait le travail de réalisation du film. Mais l’ordinateur est seulement un outil, tout comme le crayon ou le pinceau. Il a besoin d’un artiste pour être utilisé.
Chez Pixar, nous avons de nombreux artistes qui utilisent de nombreux outils différents, et tous sont essentiels au processus création des films. Notre studio fonctionne sur la collaboration, non seulement entre les gens, mais entre les médias. Alors que l’ordinateur produit les images finales visibles à l’écran, la majeure partie du travail qui entre dans le développement de l’histoire, des personnages et de l’apparence du film se fait sous formes traditionnelles -
storyboard et design dessinés à la main, sculptures, peintures ou pastels.
En tant qu’artistes, nous sommes inspirés et nourris non seulement par la longue et riche histoire de l’animation, mais par nos talentueux confrères d’aujourd’hui – dont les plus importants sont sans aucun doute Hayao Miyazaki et les artistes du studio Ghibli. Nous sommes honorés d’être invités à montrer notre travail ici, chez des amis que nous admirons et respectons si profondément.

John Lasseter et toute l’équipe de Pixar

Processus de création d’un film chez Pixar (ce schéma ne contient pas la post-production).

Storyboard expliquant « la répétition du travail du storyboard » chez Pixar, bureau de John Lasseter.

Concept art de Woody et Buzz l'Éclair (Toy Story).

Concept art et planches de modèles détaillées de Woody (Toy Story).

Concept art de l’usine Monstres & Cie (Monstres et Cie).

Concept art de l’usine Monstres & Cie, étage des cris (Monstres et Cie).

Concept art de l’île des fourmis (1001 pattes).

Concept art pour les plantes (1001 pattes).

Affichage signé par l’équipe du studio Pixar, offert au studio Ghibli en 2002.

Dessin du directeur artistique Dominique Louis pour l’exposition.

Parallèlement à cette exposition, la salle de cinéma Saturne du musée présentait plusieurs courts métrages de Pixar :

  • Les aventures d'André et Wally B. (The Adventures of André and Wally B., 1984)
  • Luxo, Jr. (1986)
  • Le rêve de Rouge (Red's Dream, 1987)
  • Tin Toy (1988)
  • Knick Knack (1989)
  • Le joueur d'échecs (Geri's Game, 1997)
  • Drôles d'oiseaux sur une ligne à haute tension (For the Birds, 2000)
  • La nouvelle voiture de Bob (Mike's New Car, 2002)

Qu’est-ce que le Love Lounge ?

Le Love Lounge est une pièce « clandestine » attenante au bureau de l’animateur Andrew Gordon (en fait une pièce de service pour la maintenance de la climatisation). Celui-ci l’a transformée en salon privé, avec canapés et objets hétéroclites, à la lumière tamisée et colorée.
Mais depuis que John Lasseter a eu connaissance l’endroit, il y invite toutes les célébrités en visite à Pixar. De nombreux autographes couvrent les murs du salon, dont ceux de Hayao Miyazaki et du producteur Toshio Suzuki.

Crédits

Titre『ピクサー展』(Pikusâ-ten)
Exposition Pixar
Dates de l’exposition Du 22 mai 2004 au 8 mai 2005
Conception, idée et supervision Gorô Miyazaki
Collaboration et supervision Studio Pixar
Collaboration spéciale John Lasseter et Toshio Suzuki
Collaboration Walt Disney Japan
Producteur Gorô Miyazaki
Production The Tokuma Memorial Cultural Foundation for Animation et Mamma Aiuto Co., Ltd.
Collaboration à la production Studio Ghibli
Organisation The Tokuma Memorial Cultural Foundation for Animation
Surface 133,8 m2



Source : fascicule de l'exposition temporaire Pixar
Remerciements : merci à Yasuka Takeda pour les traductions