Dossier : Aya et la sorcière
Arrietty, le petit monde des chapardeurs : Souvenirs de production
Hayao Miyazaki : La fondation Totoro no Furusato
Hayao Miyazaki : La grande horloge NTV
Exposition temporaire 2014 du musée Ghibli :
Casse-Noisette et le roi des souris
Exposition temporaire 2004 du musée Ghibli : Pixar
Exposition temporaire 2003 du musée Ghibli :
Youri Norstein ~ Les travaux de Norstein & Yarbusova ~
Conférence avec Yôichi Kotabe :
Festival international du film d'animation d'Annecy 2019 - 2ᵉ partie
YouTube : Ouverture de la chaîne de Buta Connection !
Œuvres non cinématographiques :
Tous les documentaires consacrés au studio Ghibli
Entretien avec Hirokatsu Kihara :
Ancien directeur de production pour le studio Ghibli
Ghibli Park : À quoi s'attendre ?

Encore au moins 3 ans de production pour Kimi-tachi wa Dô Ikiru ka, le nouveau film de Hayao Miyazaki ?

Catégorie : Actualités Japon Studio Ghibli Publication : vendredi 11 décembre 2020

Le producteur Toshio Suzuki a profité d’un entretien accordé pour la sortie du téléfilm Aya et la sorcière pour s’exprimer sur l'avancement de la production de Kimi-tachi wa Dô Ikiru ka (Comment vivez-vous ?), le prochain film de Hayao Miyazaki.

Jusqu'à présent, sur les œuvres de Hayao Miyazaki, les sakuga prenaient environ deux ans à dessiner. Mais sur Kimi-tachi wa Dô Ikiru ka, plus de 3 ans ont déjà passé. En considérant la possibilité qu'il s'agisse de la toute dernière œuvre du réalisateur, Toshio Suzuki a pris la décision inhabituelle de ne pas décider de date de sortie.

« Je souhaite que Miya-san reste dessus jusqu'à ce qu'il soit satisfait, sans être lié par des contraintes de temps. »
Il a fallu huit ans pour terminer la toute dernière œuvre d’Isao Takahata, Le conte de la princesse Kaguya, mais avec ce film, ce sera peut-être plus rapide.

« Le travail sur les sakuga est à moitié terminé. La durée totale du film sera à peu près de 125 minutes, génériques compris. Au départ, le rythme de production était d’1 minute par mois et je pensais que cela pourrait prendre 10 ans. Mais ce rythme s’est accéléré. Cependant, il faudra encore trois ans pour produire l'autre moitié. »

Source : Nippon.com