Une excursion à Tynemouth

Westôru Gensô - Tainmasu he no Tabi (Illusions de Westall - Une excursion à Tynemouth) est un manga en deux parties de Hayao Miyazaki. Il s’agit d’un essai illustré inclus dans la réédition japonaise du livre anglais de Robert Westall Break of Dark publiée par Iwanami Shoten en octobre 2006. Le livre est composé de Blackham’s Wimpy, The Haunting of Chass McGill et The Making of Me, trois nouvelles pour jeunes adultes.

Ce recueil était déjà sorti au Japon en juillet 1991, et comme l’explique Miyazaki dans la première planche de son manga, c’est avec cette édition qu’il a découvert les trois textes. Le travail de Westall a captivé l’imagination du réalisateur japonais. C'est ainsi que, 16 ans plus tard, il décide de s'en inspirer pour dessiner un manga à l'aquarelle qu'il intitule Une excursion à Tynemouth, le lieu de l’excursion en question étant celui où a grandi Westall, en Angleterre.

Dans ce manga, Hayao Miyazaki, dessiné en cochon (une constante chez lui), se rend à Tynemouth pour marcher sur les traces de Robert Westall. Le manga est court mais très riche. Il est construit sur une alternance entre le récit du voyage de Miyazaki avec ses impressions et des reconstitutions commentées de scènes du livre, d’abord brièvement de The Haunting of Chass McGill puis surtout de Blackham’s Wimpy.
C’est ce dernier texte qui l'a particulièrement marqué car il traite de sujets particulièrement chers au cœur du réalisateur : la guerre et surtout les... avions !
L’histoire suit des équipages rivaux de la RAF (Royal Air Force) à bord de bombardiers Britannique Vickers Wellington. Wimpy était le surnom donné à ces bombardiers, il vient du personnage J. Wellington Wimpy (Gontran en France) des bandes dessinées et des dessins animés de Popeye.
Alors que le Wimpy de Blackham a été repéré par un avion Allemand dans l'une des planches, Miyazaki choisit de s'interrompre brusquement dans sa reconstitution, invitant le lecteur à découvrir la suite par lui-même dans la nouvelle de Westall. Ce que le lecteur français ne pourra faire qu’en version originale anglaise, puisque le texte n’a jamais été traduit en français...

Couverture de l'édition japonaise de 1991, la même reproduite par Miyazaki dans son manga.

Dans ses planches, Miyazaki passe d'un thème ou d'une humeur à l'autre avec la maestria qu'on lui connait et parvient littéralement à embarquer le lecteur dans son pèlerinage.
En visitant les lieux d'enfance de l’auteur anglais, le réalisateur japonais en profite pour dresser un parallèle avec sa propre expérience d'enfant pendant La Seconde Guerre mondiale puis sur l'implication du Japon dans le conflit.
Finalement, Miyazaki finit par rencontrer Westall (représenté quant à lui sous la forme d'un terrier). Tous deux ont une longue conversation qui débute dans un pub autour d'une pinte de bière et finit sur un banc le long de la plage Longstands.
Cette rencontre est imaginaire car Westall est décédé en 1993. Mais début 2006, Miyazaki se rend à Tynemouth pour y effectuer des recherches et restituer les lieux avec précision.

Deux exemples de lieux à Tynemouth reproduit par Miyazaki dans son manga.

Une excursion à Tynemouth - Première partie




Une excursion à Tynemouth - Deuxième partie


Cliquez sur les vignettes pour afficher les planches en grand format
ou téléchargez l’intégralité du manga en français au format Pdf (30,9 Mo).
Attention : sens de lecture japonais !


Sources : Burakkamu no Bakugeki-ki - Chasu Maggiru no Yûrei - Boku wo Tsukutta Mono publié chez Iwanami Shoten - Studio Ghibli: A Trip to Tynemouth (Blog Geordie Japan) - Miyazaki Comics - A Trip to Tynemouth (Ghibli Blog)
Remerciements : merci à Yasuka Takeda pour son aide à l'adaptation française du manga