Mis à jour : jeudi 13 août 2020

Le théâtre de foules

Le théâtre de foules (Gasha Gasha Gekijô) été réalisée à partir de croquis de Hayao Miyazaki. Elle représente une bataille rangée entre l’armée des souris et celle du Casse-noisette durant la veille de Noël. Marie (Clara dans le ballet) se retrouve en plein milieu de l’affrontement.

Drosselmeier, le parrain de Marie, est décrit comme un personnage assez mince dans le roman original, mais Miyazaki l’a dessiné assez rond, influencé par les illustrations d’Alison Jay.

Cette installation a été créée pour adopter le point de vue des enfants. Afin d’obtenir une qualité d’immersion équivalente, il était conseillé aux adultes de se baisser pour adopter la même hauteur que les plus jeunes
En tournant une manivelle, les figurines s’animaient et se battaient au bruit du son Gasha Gasha.

Le Casse-noisette de cette installation était une figurine en volume, contrairement aux armées de souris et de soldats composées de différentes couches de dessins.
Pourtant, les yeux des souris semblaient être en volume. Pour cette exposition, Miyazaki s’était amusé jusque dans les moindres détails.

Un exemple de dessin signé Hayao Miyazaki à partir duquel le théâtre de foules a été créé.

Le théâtre de danse classique Le Royaume des Délices

Il s’agissait d’une boite à musique avec des ballerines qui s’animaient sur la musique de La danse de la fée Dragée de Tchaïkovski. Ce théâtre incarnait la nostalgie pour toutes les femmes qui étaient petite fille pendant l’ère Shôwa.
Cette installation était inspirée par le décor de théâtre de la première représentation de Casse-Noisette en 1892.

Le théâtre de danse classique À l'intérieur de la forêt

Les ballerines du théâtre de danse classique À l'intérieur de la forêt s’animaient cette fois sur la musique Valse des flocons de neige de Tchaïkovski.